L’IAG post-Brexit se dessine

International Consolidated Airlines Group, S.A. (IAG) a mis en œuvre des plans visant à garantir que ses compagnies aériennes titulaires d’une licence de l’UE continuent de respecter les règles de propriété et de contrôle de l’UE après Brexit.

Ces plans de mesures correctives ont été approuvés par les autorités nationales de réglementation en Espagne et en Irlande et, comme il se doit, l’UE en a été informée. Ces plans prévoient la mise en place d’une structure de propriété nationale pour Aer Lingus et la modification de la structure de propriété nationale de longue date du groupe en Espagne.

En outre, la composition du conseil d’administration du GIC a été modifiée afin qu’il compte une majorité d’administrateurs non exécutifs indépendants de l’UE. Deborah Kerr, María Fernanda Mejía et Steve Gunning ont quitté le conseil d’administration et Peggy Bruzelius, Eva Castillo Sanz et Heather Ann McSharry l’ont rejoint, avec effet immédiat.

Les fonctions exécutives de Steve Gunning en tant que directeur financier restent inchangées. Comme annoncé précédemment, le président du d’IAG, Antonio Vázquez, doit prendre sa retraite en janvier et, à ce moment-là, la taille du conseil d’administration sera réduite à onze directeurs.

Le comité de nomination d’IAG a également été modifié afin qu’il soit composé d’une majorité d’administrateurs non exécutifs indépendants de l’UE. Ses membres sont Javier Ferrán (président), Giles Agutter, Heather Ann McSharry, Alberto Terol et Antonio Vázquez. Peggy Bruzelius et Eva Castillo Sanz ont rejoint le comité d’audit et de conformité d’IAG.

Eva Castillo Sanz et Heather Ann McSharry ont rejoint le comité de rémunération, ainsi qu’Alberto Terol qui le présidera.

Au 30 novembre, IAG disposait encore de fortes liquidités avec des réserves se montant à 8 milliards d’euros.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY