L’Hôtel de Crillon, A Rosewood Hotel a reçu le label « Safe & Clean » d’Apave

Vincent Billard, Directeur Général de L’Hôtel de Crillon, A Rosewood Hotel est heureux d’annoncer que le Palace Parisien a reçu le label « Safe & Clean » d’Apave. Ce label reconnait l’implication et l’engagement de l’établissement dans la mise en place de protocoles sanitaires stricts dans la lutte contre le Covid-19.

Apave accompagne les entreprises et les collectivités dans la maîtrise de leurs risques techniques, humains et environnementaux quant aux mesures de préventions face au risque Covid-19 et soutient les entreprises dans la mise en place :

    • Des Mesures Barrières
    • Des Règles de Nettoyage et d’hygiène spécifiques
    • Des Nouveaux processus de protection lors de situations précises (circulation au sein de l’établissement, paiements des clients, livraisons des fournisseurs …)

Apave atteste ainsi par cette certification que l’Hôtel de Crillon a mis en place les meilleures pratiques de prévention et d’hygiène depuis la reprise de son activité le 24 août 2020.

« Dans le contexte actuel, il est essentiel pour un établissement tel que le nôtre d’engager des investissements financiers et humains qui permettent d’assurer le séjour de nos hôtes dans la plus grande sécurité sanitaire. Recevoir le label « Safe & Clean » d’Apave est pour nous la reconnaissance  de l’implication de l’intégralité des nos collaborateurs du respect des règles sanitaires que nous avons étudiées et mis en place depuis plusieurs mois. » déclare Vincent Billard, Directeur Général de L’Hôtel de Crillon, A Rosewood Hotel.

« Avec le label Safe & Clean, Apave joue son rôle d’entreprise de proximité et de tiers de confiance pour accompagner tous les établissements, quelle que soit leur taille ou leur activité. Nous sommes très heureux d’accompagner l’Hôtel de Crillon dans sa volonté de maîtrise des risques accrus et de réassurance de ses clients et salariés. » déclare Philippe Maillard, Directeur Général du Groupe Apave.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY