L’Europe récupère des parts de marché

Le jeu des vases communicants continue dans le tourisme. Entre le terrorisme et les situations politiques rebutantes, il semble que c’est l’Europe qui continue à s’en sortir le mieux.

Désamour turc et américain

Alors que les pays d’Afrique du Nord avaient vu leur fréquentation chuter après le Printemps arabe, la Turquie faisait partie des pays qui avaient « récupéré le morceau ». Aujourd’hui, la tendance s’inverse à nouveau: la Tunisie et le Maroc remontent la pente au détriment de la Turquie, où les attentats et les commentaires sur la situation politique du pays éloignent les touristes.

Aux États-Unis aussi, on dénote aussi une légère baisse depuis l’arrivée du président Trump. Un certain nombre de voyageurs européens se refusent à mettre les pieds dans cette Amérique-là et se reportent sur le Canada ou l’Amérique du Sud.

Photo ©Hervé Ducruet
Photo ©Hervé Ducruet

L’Europe a aussi eu son lot de mésaventures cette année, mais il semble que l’empreinte terroriste est moins marquée sur le vieux continent.

De façon cynique, l’image sécuritaire du Maroc ou de la Tunisie s’est améliorée, ou a en tout cas été relativisée depuis la vague d’attentats en Europe.

Il y a eu moins de morts à Marrakech qu’à Paris, ce qui permet de revaloriser les destinations comme le Maroc et de prendre conscience que le risque terroriste est présent partout.

Le Sud de l’Europe récupère les parts de marchés

Malgré une reprise en Tunisie et au Maroc, on reste néanmoins en-dessous des performances qui précédaient le printemps arabe. Les révolutions ont profité et continuent de profiter à l’Espagne, l’Italie, la Grèce et le Portugal, qui attirent beaucoup d’autres Européens du nord.

pays-baltesSi l’Europe, en particulier les pays du sud, continuent à bénéficier d’une image plus favorable en termes de menace terroriste, ce sont surtout des destinations qui sont de plus en plus couvertes par les compagnies aériennes low cost, qui permettent des allers-retours à prix cassés au départ de nombreuses villes européennes.

Les pays baltes ont le vent en poupe

L’Estonie, la Lettonie et la Lituanie sont trois destinations de plus en plus populaires. Leur proximité géographique permet des allers retours très bons marchés au départ des pays d’Europe occidentale, qui voient ces pays comme des destinations riches culturellement mais néanmoins méconnues.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY