L’Euro de foot débute… les tarifs des locations s’envolent !

Alors que l’Euro commence ce vendredi à Saint-Denis, des dizaines de milliers de supporters vont affluer dans les 10 villes hôtes de la compétition. Alors qu’une première analyse* révélait déjà une forte augmentation du prix des locations de vacances et des hôtels, Likibu.com, comparateur de location de vacances, a analysé les nouvelles variations de prix des locations saisonnières à l’approche de la compétition.

Après une forte augmentation constatée à 60 jours du début de la compétition (+54%), les prix ont encore augmenté de 15% à 7 jours du match d’ouverture du championnat d’Europe des Nations (du 10 Juin au 10 Juillet 2016) pour atteindre une hausse globale de +70%. Alors que le taux d’occupation des hôtels n’est pas à la hauteur des espérances, l’étude de Likibu (http://www.likibu.com/fr) révèle que les prix affichés par les propriétaires de location saisonnière continuent de grimper.

+15%, l’augmentation moyenne du prix des locations entre J-60 et J-7

En moyenne, le prix d’une location de vacances a encore augmenté de 15% en 53 jours. Cette fois, c’est à Paris que l’augmentation a été la plus forte lors des dernières semaines (+42%), tout comme à Lyon (+ 23%).

A contrario, à Lille où les prix avaient déjà fortement augmenté (+70%), ils sont restés stables tout comme à Nice (+7%) qui détient la palme de la plus faible augmentation (+22% au global). A Toulouse et Bordeaux, villes où on avait déjà constaté une forte augmentation à J-60 (respectivement 60% et 52%), on constate là-encore une hausse plus modérée avec 11% dans la ville rose et 13% à Bordeaux.

A l’instar de Marseille (+12%) qui garde des prix modérés avec une augmentation globale de 40%. Saint-Denis, où les supporters ont certainement choisi Paris pour se loger, se situe dans la moyenne (+15%). Un constat partagé par le Comité Régional du Tourisme d’Île de France . L’état des réservations pour le mois de juin est qualifié de bon voire très bon par 46% des professionnels, de moyen par 42% et de mauvais voire très mauvais par 12%.

Analyse ville par ville

Lyon : +76%

Lyon est la ville qui subit la plus forte augmentation des prix des locations de vacances avec 76% d’augmentation à 66€ lors de la compétition (vs 57,50€ mi Avril). Pour le match choc du groupe E opposant la Belgique à l’Italie (le 13 Juin), les prix par personne grimpent jusqu’à 69€.

Toulouse : +71%

Toulouse est la ville qui subit la deuxième plus forte augmentation de prix pendant la compétition (+71%) avec un prix moyen par personne de 47€. Pour le match Italie-Suède (17.06), le prix augmente même de 89% atteignant 52€.

Lille : +70%

En raison d’une très forte augmentation en Avril, Lille est la seule ville où le prix est resté stable entre la première étude et ce nouveau relevé. Il a même légèrement baissé pour le soir du match Suisse-France (73€ contre 74€). Globalement les prix ont augmenté de 70%.

Bordeaux : +66%

Bordeaux connaît également une hausse importante des prix pendant la compétition (+66%). Le tarif par nuit et par personne atteint 68€ en moyenne et est légèrement supérieur (69€) pour le match de poule entre la Croatie et l’Espagne (le 21 Juin).

Paris : +54%

C’est à Paris que les prix ont le plus augmenté depuis le 1er relevé (+42%). Le prix moyen par nuitée par personne pendant la compétition atteint 82,50€ et même 84€ pour un 8ème de finale, avant même de connaître les équipes qualifiées.

Saint-Denis : +46%

La ville accueillant le match d’ouverture (France Roumanie le 10/06) et la finale de la compétition (10/07) voit ses prix augmenter de 46% pendant la compétition (35€ vs 24€). Le prix par nuitée et par personne grimpe à 40€ pour la finale.

Marseille : +40%

En moyenne l’augmentation des prix des locations saisonnières est de 40% (42€ contre 30€). Pour le match de poule entre l’Angleterre et la Russie (11/06) le prix par personne reste égal à la moyenne. La cité phocéenne accueillera également un quart de finale (30/06).

Nice : +22%

Dans la capitale de la Riviera, les prix connaissent une augmentation globabe plus contenue. (+22%, prix moyen par personne de 47€ vs 38,50€). Lors du choc entre la Suède d’Ibrahimovic et la Belgique dans la nouvelle enceinte niçoise (22/06), les prix des locations de vacances restent stables (48€ par personne).

 

* La dernière étude de l’organisme UFC Que Choisir en date du 14 Février 2016 révélait que dans les villes hôtes le prix de la nuitée en hôtel augmente, en moyenne, de 80 %. (http://www.quechoisir.org/loisirs-tourisme/prestations-touristiques/actualite-euro-2016-de-football-nouveau-coup-de-chaud-sur-les-tarifs-des-hotels)

La première étude de Likibu révélait une forte hausse des prix des locations de vacances dans les villes hôtes du Championnat d’Europe des Nations, jusqu’à 71% à Lille. http://www.likibu.com/fr/barometre-foot-2016.

Méthodologie : Cette étude a été effectuée en comparant les prix des locations disponibles dans les villes accueillants les matches du championnat européen de football. Les villes de Lens et Saint-Etienne ont été exclues du processus car le nombre de logements disponibles (inférieur à 150) ne permettaient pas de tirer de conclusions objectives. L’étude a été effectuée du 30 Mai au 4 Juin 2016.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY