L’état allemand va entrer au capital de TUI

Le parti des Verts en Allemagne est important. Le groupe parlementaire réclame que le gouvernement fédéral doit avoir son mot à dire sur les questions relatives aux emplois et sur la protection de l’environnement.

TUI a déjà reçu une aide importante et va avoir encore besoin de ressources

Le groupe TUI a un déficit énorme et des ventes en forte baisse due à la pandémie. Afin de tenter de survivre à la crise, TUI a déjà obtenu une aide gouvernementale de trois milliards d’euros. Un prêt de 1,8 milliard d’euros accordé par la banque de développement KfW en avril auquel s’ajoutera 1,05 milliard d’euros.

Par ailleurs, 150 millions d’euros doivent aller à TUI via une obligation convertible signée par le Fonds fédéral de stabilisation économique (FSM). Ces obligations peuvent être échangées contre des actions par le propriétaire sous certaines conditions.

Le gouvernement fédéral doit avoir son mot à dire

Du point de vue des Verts en Allemagne, les aides d’État vers TUI devraient être liées au maintien des emplois et a des offres aux normes écologiques.

« Dans les négociations, le gouvernement fédéral doit œuvrer pour garantir qu’il puisse avoir une influence directe sur les décisions stratégiques importantes de l’entreprise », a déclaré Sven-Christian Kindler, porte-parole du groupe parlementaire Vert au Bundestag.

L’Etat allemand pourrait entrer au capital de TUI

Le gouvernement fédéral pourrait rejoindre TUI en tant qu’actionnaire avec une participation qui serait de 9%. Cela permettrait à l’État, après Lufthansa, de participer à un autre grand groupe.

L’industrie du tourisme est l’une des plus durement touchées par la pandémie. TUI a initié des économies qui sont vivement critiquées par les comités d’entreprise et les syndicalistes et les salariés français en savent quelque chose.

Le Covid19 a bon dos également en Asie

Pacific World va fermer ses portes en novembre, ce qui entraînerait le licenciement d’environ 200 employés. Pacific World a été fondée en 1980 à Hong Kong et rachetée par First Choice (plus tard TUI) en 2006. C’est l’une des trois marques opérant sous la division Expériences de destination du groupe allemand.

TUI Destination Experiences cessera d’exploiter les activités de réunions, d’incentive, de conférences et d’événements (MICE) sous la marque Pacific World en novembre 2020. Un autre échec du groupe allemand.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY