L’espoir fait vivre TUI

Du côté du Groupe TUi, on parle à nouveau de l’avenir avec espoir. Un jour après avoir renouvelé une demande d’aide à l’Etat, les chiffres pour le troisième trimestre sont optimistes. Les premiers voyages de la mi-juin ont en effet à nouveau généré des recettes et la demande serait de retour.

Depuis la reprise des voyages, TUI aurait enregistré 1,7 million de nouvelles réservations, a assuré l’ami Fritz Joussen (depuis son ryad de Marrakech?). Chiffres évidemment impossibles à vérifier… Tout comme celui des réservations de l’été 2021, qui enregistreraient une progression de +145%.

Retour à la rentabilité en fin d’année

Pour autant, le Groupe s’attend à ce que le temps des pertes financières soit révolu : au quatrième trimestre, les recettes opérationnelles devraient couvrir les coûts, permettant ainsi de franchir le seuil rentabilité. Le programme d’économie de plus de €300 millions par année devrait également contribuer.

L’EBIT apuré à taux de change constant se montre à €-1,1 milliard (2019: €102,3 millions). Au cours des neuf premiers mois de l’année comptable 2020, l’EBIT apuré se monte à €-2,0 milliards (2019: -199,3 millions). Sans les effets de la Covid-19, il se monterait à €-102 millions, représentant une amélioration sur l’année précédente.

Pas de prévisions pour 2020

Fritz Joussen, président du conseil d’administration, explique l’amélioration relative ainsi: «Notre modèle d’affaires intégré fait ses preuves, même en temps de crise. La mise en œuvre de nos concepts d’hygiène et de sécurité et la relance de l’activité ont pu être réalisées pour les vols, les hôtels, les bateaux et dans les destinations.

Cela a donné aux clients une grande sécurité». Des propos manifestement destinés à rassurer les banques car, malgré la reprise des activités de voyage, la situation actuelle et la pandémie en cours ne permettent pas encore de nouvelles prévisions pour l’exercice 2020, écrit le Groupe, qui n’en révèle pas moins que 57% du nouveau programme d’été 2020 ajusté a été réservé au 2 août.

Réservations en baisse

En réalité, note le site britannique TravelMole, les réservations pour l’été 2020 sont en baisse de 81% avec des prix moyens dégringolant de 10%. Seuls 55 hôtels ont rouvert au cours du trimestre, soit environ 15 % du portefeuille total, avec un taux d’occupation moyen de 23 %. À la même époque l’an dernier, TUI avait vendu 88 % de ses vacances d’été … C’est dire les conséquences effrayantes de la crise du Covid sur les finances du géant du voyage.

Pour la saison d’hiver 2020-2021, TUI a réduit sa capacité de 40 % avec des réservations globales en baisse « largement conformes à cet ajustement de capacité ».Les réservations au Royaume-Uni pour les vacances d’hiver sont en baisse de 5%.

[Avec Travel Inside et TravelMole

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY