L’Espagne rouvre… dimanche !

Dès le 21 juin prochain, il sera possible de se rendre en Espagne. Lors d’une vidéoconférence avec les premiers ministres régionaux, Pedro Sánchez, premier ministre espagnol, a annoncé que son gouvernement autoriserait l’entrée dans l’espace Schengen à partir de cette date (la seule exception est le Portugal). La réouverture des frontières était jusqu’alors prévue pour le 1er juillet.

Réactiver un secteur clé de l’économie

Désormais, l’objectif est de réactiver le tourisme, « une industrie clé pour la relance de l’économie espagnole », a-t-il précisé dans un discours télévisé après la réunion. Le tourisme représente plus de 12% du produit intérieur brut espagnol, il est donc urgent de le rendre à nouveau possible avec des «garanties sanitaires maximales».

zvg/màd

La décision de Pedro Sánchez est liée à la recommandation de Bruxelles. Jeudi dernier, la Commission européenne a en effet demandé la réouverture la plus rapide possible des frontières et a déjà recommandé le 15 juin pour l’espace Schengen. Pour les frontières extérieures de l’UE, Bruxelles propose le 1er juillet comme date d’ouverture pour les pays sélectionnés.

Fin de l’état d’alerte et de la quarantaine

Le 21 juin, l’état d’alerte avec lequel l’Espagne avait réagi à l’apparition de la pandémie de la Covid 19, qui avait été prolongée à plusieurs reprises, expire également. Cela signifie que les voyages domestiques sont également possibles sans restriction.

L’état d’alerte prévoyait également une quarantaine de deux semaines pour les personnes entrant de l’étranger. Jusqu’au 21 juin, cette entrée est uniquement autorisée à ceux qui ont leur première résidence en Espagne, qui travaillent dans le pays ou qui doivent s’occuper d’un parent.

(TI)

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY