L’Espagne déconseillée pour les touristes allemands… Sauf les Canaries

Plage de sable noir sur la côte ouest de Lanzarote ©Hervé Ducruet

Le gouvernement fédéral a étendu son avertissement aux voyageurs, qui s’appliquait auparavant à certaines régions espagnoles, à l’ensemble du continent espagnol et aux îles Baléares. Les seules exceptions sont les îles Canaries. Majorque, Ibiza et Minorque sont concernées. A ce jour, 15 Août, il n’y a pas d’avertissement aux voyageurs français sauf certaines régions.

L’Association allemande du voyage (DRV) tient à préciser

Selon l’association, tous les voyagistes devraient annuler les voyages prévus dans les prochains jours. Cela fait partie de la procédure standard après un avertissement de voyage, ce qui ne signifie pas une interdiction de voyager, mais permet aux touristes à forfait de résilier le contrat de voyage sans frais. Étant donné que le ministère fédéral des Affaires étrangères a mis en garde contre les voyages inutiles dans ces régions en raison du nombre croissant d’infections.

Les critères de zones à risques

 Le critère central pour la classification en tant que zone à risque dépend du nombre d’infections dans un état ou dans une région. Actuellement, le critère est de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants au cours des 7 derniers jours.

Pour toute l’Espagne, le ministère de la Santé de Madrid a communiqué la valeur à plus de 58 pour 100 000 habitants. Aux Baléares, il est même supérieur à 77. Le RKI tient une liste des zones à risque qui est continuellement mise à jour.

DER Touristik annule les voyages jusqu’au 21 Août

Une exception s’applique aux voyages aux îles Canaries. Mardi 18 Août, l’entreprise évaluera à nouveau la situation. Pour ceux qui reviennent au voyage, l’avertissement officiel de voyage signifie qu’ils doivent entrer en quarantaine pendant un certain temps après leur retour en Allemagne jusqu’à ce qu’un test Corona négatif soit disponible. Les seules exceptions sont les îles Canaries.

TUI suspend ses départs vers Minorque

Le voyagiste allemand TUI a annoncé qu’il suspendait tous les voyages d’Allemagne vers Minorque et le reste des îles après la décision du pays allemand d’inclure les îles Baléares dans la liste noire des destinations touchées par Covid-19.

TUI Allemagne explique qu’il n’y aura plus de départs vers Minorque depuis le territoire allemand et que ceux qui voyagent sur l’île et dans le reste des îles Baléares doivent revenir dans un délai ne dépassant pas 7 jours.

Les Canaries assurent

La situation sanitaire semble, pour le moment, stable. Néanmoins, le Conseil du tourisme des Canaries a annoncé vendredi 7 août que les îles Canaries assureraient désormais les touristes qui attraperaient le coronavirus, que ceux-ci soient espagnols ou étrangers.

Les îles deviennent ainsi la première Communauté Autonome dans laquelle les touristes disposeront d’une couverture sanitaire en voyage qui inclut les dépenses médicales, le rapatriement sanitaire et le prolongement des séjours par quarantaine en rapport avec le Covid-19, pour accomplir un confinement obligé suite à un résultat positif.

C’est l’assureur AXA qui sera en charge de couvrir les frais. Suite à cet accord, l’assureur mettra à disposition du gouvernement canarien « une ligne téléphonique pour répondre en toute circonstance ». Cette assurance concerne exclusivement les personnes qui ne possèdent pas une prise en charge similaire.

Fermeture des boites de nuit et interdiction de fumer…

« Toutes les régions d’Espagne ont décidé d’ordonner la fermeture des boîtes de nuit et d’interdire de fumer à l’extérieur lorsque le maintien d’une distance de sécurité suffisante est impossible, deux mesures parmi d’autres visant à freiner la propagation du coronavirus, a annoncé vendredi le ministre de la Santé, Salvador Illa. Il a également appelé les Espagnols à éviter les rassemblements de plus de dix personnes et mis en garde plus particulièrement les jeunes contre les rassemblements en extérieur pour consommer de l’alcool »

France Diplomatie signale

En Catalogne, la situation épidémique reste évolutive. Dans ce contexte, il est déconseillé de se rendre dans cette région le temps que la situation se rétablisse. Les Français qui se trouvent actuellement en déplacement dans la communauté autonome de Catalogne sont fortement incités dès le retour sur le territoire national à pratiquer un test de dépistage Covid 19 par PCR.

En Aragon, en raison de l’évolution de la situation épidémique, il est déconseillé de se rendre dans cette région le temps que la situation se rétablisse. Le port du masque est obligatoire en toute circonstance. Sept cantons (« comarcas »), dont les villes de Saragosse et Huesca, ont pris des dispositions spéciales (régression en phase 2 dite « flexibilisée » du Plan de retour à la nouvelle normalité).

Province de Lugo (Galice) : la découverte d’une centaine de cas positifs dans la ville de A Mariña a conduit les autorités à imposer un confinement de 5 jours dans les 14 municipalités. Du lundi 6 juillet au vendredi 10 juillet à minuit, les habitants de cette zone ne pourront sortir de leur lieu de résidence qu’en cas de force majeure. Le port du masque est obligatoire dans l’espace public, à l’extérieur et à la plage également.

(Mistertravel.news)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY