Les voyages indispensables dans les affaires

©iStock.com - okouu

Une étude mondiale commandée par SAP Concur et menée en avril et mai 2021 par Wakefield Research, révèle que pour les employés, les voyages sont importants tant pour des raisons professionnelles que personnelles. 96% des personnes interrogées sont « prêtes » à voyager pour des raisons professionnelles au cours des 12 prochains mois – 65% d’entre elles se disent même « très prêtes ».

Le panel se compose de 3.850 voyageurs d’affaires issus de 25 marchés mondiaux. Les voyages ont une grande importance sur le plan personnel. 92% des personnes interrogées se disent motivées par des raisons personnelles pour voyager pour affaires cette année. Il s’agit notamment du contact personnel avec les clients et les collègues (54%), de la découverte de nouveaux endroits (52%) et de la prise de recul par rapport à la vie quotidienne (41%).

Équilibre travail-vie

Dans le même temps, quatre voyageurs d’affaires sur cinq craignent que leur vie privée et leur vie professionnelle (80% chacun) ne souffrent s’ils n’augmentent pas la fréquence de leurs voyages cette année. Cette situation s’explique, d’une part, par des préoccupations personnelles liées au fait de ne plus être en mesure de nouer et d’entretenir des relations d’affaires (45%), de gagner moins d’argent (38%) et de ne pas pouvoir faire progresser sa carrière (33%).

Près d’une personne sur cinq (18%) craint même de perdre son emploi si elle ne peut plus voyager plus souvent pour ses affaires. D’autre part, les personnes interrogées pensent qu’il sera également plus difficile pour leur entreprise de nouer de nouvelles relations d’affaires si les voyages d’affaires n’augmentent pas (38%). De leur point de vue, cela entraînerait une diminution du nombre de nouveaux contrats (37%) et de renouvellements de contrats avec les clients existants (34%).

Retour du «bleisure»

Les charges de travail élevées et les jours de vacances non utilisés signifient également que les travailleurs veulent tirer le meilleur parti des voyages d’affaires à venir – 89% des personnes interrogées déclarent qu’elles prévoient d’ajouter des vacances personnelles à leurs voyages d’affaires au cours des 12 prochains mois.

Les voyageurs d’affaires pèseront leurs options à l’avenir si les employeurs ne répondent pas à leurs attentes. Deux personnes interrogées sur trois (68 %) disent qu’elles voudraient repartir en voyage d’affaires, mais à leurs propres conditions.

Près d’un tiers (31%) demanderait une réduction des voyages si l’entreprise ne mettait pas en place des politiques ou des mesures pour protéger la santé et la sécurité de ses employés. 20% iraient même jusqu’à chercher un autre emploi.

La flexibilité facteur clé

En fait, la flexibilité, par exemple dans le choix du transport, de l’hébergement ou des dates de voyage, est désormais le besoin le plus pressant des voyageurs d’affaires, devant leurs exigences en matière de vaccination (72% contre 62%). En revanche, la garantie de la santé et de la sécurité personnelles pendant le voyage reste le besoin le plus important en 2020.

(CD)



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY