Les ventes de SAA plus assurées contre la faillite

C’est une période troublée que traverse à nouveau South African Airways (SAA). Dans un article publié il y a cinq jours, l’agence Reuters indiquait que deux grandes compagnies d’assurance sud-africaines avaient cessé de couvrir contre la faillite les billets émis par la compagnie aérienne.

Selon les spécialistes, cette mesure ne devrait cependant pas provoquer la faillite de la compagnie aérienne, en revanche, elle aura un impact sur les ventes et soulignera le manque de liquidités qui a conduit la compagnie à payer les salaires du mois de novembre en retard.

Hier, Reuters a également publié une information relative au rapport financier de l’année qui s’est achevée en mars 2018. Au cours de l’exercice 2017-2018, la compagnie aurait subi une perte de 5,4 milliards de rands ($367 millions). Le passif dépassait les actifs d’environ 13 milliards de rands en mars 2018, selon le rapport que la SAA a transmis à une commission parlementaire. Ces résultats n’avaient pas encore fait l’objet de publication.

Si la compagnie aérienne conserve le soutien du gouvernement, une solution aurait déjà été étudiée, sans pour autant aller plus de l’avant. En effet, le Sunday Times aurait eu vent d’un plan de fusion avec Ethiopian Airlines pour créer une compagnie panafricaine. (TI)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY