Les USA méritent-ils encore nos touristes ?

Oublions un peu, le temps de lire cet article, les pitreries de la « Trumpette » qui, avide de pouvoir (car la richesse il l’a déjà) , n’a de cesse de provoquer le reste du monde.

Provocations économiques pour l’instant, le pire doit encore venir si les Américains réélisent un Président qui va les entraîner vers des abîmes inconnus. Mais c’est surtout son indéfectible fidélité à la National Rifle Association (NRA), qui autorise le port d’armes à tout un chacun, qui pose problème.

Le droit d’assurer son droit à la sécurité ou plutôt à l’insécurité ? Les statistiques font froid dans le dos. La dernière tuerie d’El Paso qui a fait 20 morts, est la 250e depuis le début de l’année, avec au moins 4 victimes à chaque fois, sans compter les blessés.

Faites le compte vite fait bien fait. Cela représente une moyenne minimale de 143 victimes par mois. Victimes innocentes, visitant un centre commercial ou autre, ou pire allant simplement à l’école.

Les excuses officielles taisent toujours la seule vérité : l’insécurité. Les États-Unis sont-ils encore un endroit sûr pour nos touristes ?? Impossible de répondre à cette énigme, car tout le monde veut rester aveugle et sourd. Trop d’intérêts en jeu….

Par contre une 3ème victime du virus Ebola à Goma fait frémir presque la planète entière… Mais ici peu ou pas de touristes.

Pour les amateurs et visiteurs de l’Amérique du Nord, allez au Canada. Vous vous sentirez déjà plus en sécurité.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. Article très correct. Je confirme par la présente petite histoire vécue par moi et ma conjointe.

    C’est vrai que cela remonte déjà à l’été 2003. Mais lors de notre tour de 4 semaines dans l’ouest USA, nous avons planté plusieurs fois notre tente dans des campings. Dans l’un de ces campings, nos voisins étaient 2 hommes, clairement père et fils, habillés en tenues camouflage, grosses botines et roulant dans un gros pick-up 4×4. Lorsqu’ils se sont rendus comptes que n’étions pas américains (en nous entendant parler), ils nous ont regardé de façon très hostile. Aucun doute pour nous que ces deux gars étaient armés, qui sait même de fusils d’assaut automatiques. Nous n’avons pas bien dormi cette nuit-là, espérant qu’un de ces deux là ne ‘pètterait pas un plomb’ comme on dit, lors de notre nuit dans ce camping.

    Peu après, nous avons vu le documentaire ‘Bowling for Columbine’ de Michael More. A voir impérativement par chaque vacancier qui souhaite se rendre aux USA. Nous, après cela on est allé au Canada et au Pérou.

    Je ne dis pas qu’on ne retournera pas aux USA, mais en tout cas pas tant que Trump est président, et probablement pas tant que les armes d’assaut sont en vente libre… C’est incompréhensible.

Répondre à David Ullens Cancel reply