Les studios Harry Potter : It’s magic!

Il pleuvait des chats et des chiens sur la ville ce vendredi. Une brume épaisse collait au visage. Les automobilistes s’étaient trompé de bande, les taxis étaient étranges et les bus difformes.

Grâce à Eurostar, nous étions passés de la capitale de l’Europe au Brexitland en un coup de baguette magique.

Destination : Le musée Harry Potter. Par le plus pur des hasards, le TO Nouvelles Destinations et la SNCB avaient tiré au sort les plus grands magiciens de la presse et du monde du voyage.

Waow-Waow-Waow

Le musée du making of d’Harry Potter se trouve au nord de Londres. Pour s’y rendre, au sortir de St Pancras, il faut reprendre un train et un double Deck affrété par Warner Bros. Nous vous conseillons de bien répéter vos formules sur une carte avant de monter sur le balai : Les possibilités de se retrouver chez Voldemort sont réelles pour les distraits.

img_2031Sur place, la magie opère rapidement. En faisant la file vers les caisses, le placard où résidait Harry chez ses parents adoptifs, crée quelques bouchons. Albus Dumbledore avait du jeter un sort : tout le monde y allait de son selfie devant le réduit.

Le début d’une très, très longue série d’autoportraits pour les centaines de fans dont certains étaient vêtus comme leur héros.

Dans une salle noire, une guide habillée telle Hermione nous donne les dernières recommandations. L’ambiance est nerveuse, les chinois et autres nationalités trépignent d’impatience.

Soudain, la toile où était projeté un film se relève et laisse apparaître la double porte du réfectoire de Poudlard. Deux visiteurs sont invités à les pousser : les premiers cris de joie et les larmes fusent dans l’assemblée. L’effet de surprise est étonnant, on sent qu’on ne va pas s’embêter.

img_2037Bienvenue dans le chaudron d’Harry Potter.

La Production a décidé de révéler ses secrets. Le public ne sait où donner de la tête. Les jeunes s’émerveillent. D’autres sont tellement conditionnés par leurs selfies qu’ils en oublient de voir.

Si les effets spéciaux ont pris une place importante dans le cinéma contemporain, il ne faudrait pas oublier que de très nombreux éléments de décors sont encore imaginés de toute pièce.

Dessins préparatifs, maquettes, innovations techniques…. la panoplie des choses présentées est immense. Vous serez invités à monter sur des balais, à dessiner un story board, à manier la baguette.

Vous découvrirez le quai de la gare où tout commence, vous traverserez la ruelle commerçante. Tout ce qui a impressionné le public y est décortiqué jusque dans le moindre détail. Comptez trois heures de visite, repas compris.

img_2030Eurostar et Nouvelles Destinations : une belle collaboration

Les trains Eurostar récents sont intéressants. En une heure, ils relient Bruxelles-Midi à Londres. Le Wifi est désormais offert et une application gratuite pour smartphone permet, par exemple, d’avoir accès à des films pendant le trajet.

Afin de palier aux peurs des claustrophobes, l’espace bar est conçu avec des fenêtres plus grandes qu’auparavant. La traversée du tunnel leur sera moins pénible avec de grandes ouvertures et…. Un verre d’alcool.

La seconde classe est tout à fait acceptable et la première, juste parfaite. L’espace VIP à Londres est confortable et le bar, très bien fourni. Dans le train, les serveurs sont discrets mais présents. Le repas pourrait par contre être repensé.

img_2047Les agences connaissent bien la branche belge de Nouvelles Destinations. Spécialiste des parcs d’attraction, ce TO français est déjà bien implanté dans le paysage belge. Les concernant, de nombreux échos positifs nous sont parvenus. Nos lecteurs néerlandophones se plaignent par contre du côté unilingue francophone de leur site internet.

En Belgique, Nouvelles Destinations travaille quasi exclusivement avec les agences.

La magie d’Harry Potter a opérée. Au sortir du musée, les jeunes et grands, quelque soient leurs nationalités, ont été charmés par la visite. Descendre à Londres est toujours une expérience particulière. Une destination que vous pouvez proposer volontiers à vos clients prêt à y mettre le prix. Leur satisfaction est garantie. Une sortie qui semble évidente pour les fêtes de fin d’année.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY