Les « Stécci », les pierres tombales croates, rejoignent le Patrimoine mondial de l’UNESCO !

La Croatie ne compte pas moins de 7 curiosités à visiter sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO : c’est la destination par excellence pour les amateurs de culture

Depuis le 15 juillet et après une procédure de six ans, les « Stécci » croates  un type de pierres tombales spécifiques – ont rejoint la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO ! Grâce à cet ajout, la Croatie ne compte pas moins de 7 curiosités à visiter reprises sur la liste du Patrimoine mondial !

Les Stécci sont des pierres tombales monumentales datant du Moyen-Âge. Principalement extraites de pierre calcaire, elles sont généralement de forme rectangulaire avec un toit ou un pignon plat. Les stécci sont souvent décorées d’inscriptions rudimentaires, comme des spirales ou des symboles religieux, mais aussi de motifs complexes tels que des animaux, des tournois chevaleresques et le plus connu, de l’image d’un homme à la main droite levée.

On estime que le type de décoration ne dépend pas seulement de l’artiste qui a créé la Stécci, mais aussi des souhaits du défunt, qui a trouvé un lieu de repos éternel sous la pierre. Les recherches suggèrent que les premières Stécci ont été créées dans la seconde moitié du 12e siècle, avant d’atteindre un pic de popularité au 14e et au 15e siècle. La Croatie dénombre 4400 Stécci, réparties en deux cimetières à Velika et Mala Crljivica (Cista Velika) et Dubravka Sint-Barbara (Konavle).

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY