Les seniors, un poids économique important pour l’hôtellerie française

Coach Omnium vient de réaliser sa 3e étude quali-quantitative sur les séniors et l’hôtellerie, avec cette année son partenaire Notre Temps. L’enquête porte sur un échantillon de 4.084 personnes de 50 ans et plus, clients d’hôtels français pour identifier et comprendre leurs attentes, habitudes et comportements d’achats dans leurs séjours hôteliers.

Ils ont plus de 50 ans — mais cela va jusqu’à 90 ans et plus —, quand ils séjournent dans les hôtels, ils optent surtout pour des catégories économiques à milieu de gamme, ils réalisent des séjours souvent plus longs que la clientèle plus jeune et vont davantage à l’hôtel qu’elle en déplacements privés, ils voyagent quand les autres sont encore au travail (ou l’ont repris), ils dînent et petit déjeunent facilement dans l’hôtel et …leur discrétion est de règle.

Ce sont les seniors et c’est une clientèle très présente dans les hôtels français.

Si 2/3 des séniors en déplacements se logent dans des hébergements non marchands (résidence secondaire, amis, famille,…), près de 12 % des plus de 50 ans vont à l’hôtel dans le cadre de leurs voyages à caractère privé (par rapport à ceux qui ont encore une activité professionnelle).

Plus globalement, pour ces déplacements privés, les séniors français représentent plus de 3,8 millions de clients pour les hôtels de l’Hexagone, qui accueillent globalement près de 27 millions d’hôtes par an, dont 1/3 d’étrangers. Sans compter les séniors qui se déplacent à titre professionnel (voyages d’affaires et séminaires) quand ils sont encore dans la vie active et les séniors étrangers qui viennent en France. Il s’agit par conséquent d’une manne aussi intéressante que fidèle pour les hôteliers.

Cette étude par Coach Omnium révèle que les séniors ont un taux d’équipement technologique nomade presque au même niveau que les voyageurs plus jeunes. Lorsqu’ils se déplacent, 95 % ont un téléphone portable (simple sans écran tactile ou smartphone), 36 % une tablette tactile et 27 % un ordinateur portable.

Ils sont 46 % à rechercher des hôtels où s’héberger via Internet, contre 93 % de l’ensemble des clientèles hôtelières. 68 % réservent via des sites d’agences de voyages en ligne (OTAs) ou directement sur le site de l’hôtel choisi, contre 76 % de l’ensemble des clientèles des hôtels.

Les seniors: la meilleure clientèle des hôtels

73 % s’informent sur les hôtels avant de réserver via les avis de voyageurs en ligne, contre 64 % des autres publics. 32 % des séniors réalisent 3 séjours et plus à l’hôtel en France par an, contre 25 % de l’ensemble de la clientèle de loisirs.

Leurs séjours hôteliers sont également en moyenne plus longs : 48 % séjournent 3 nuits et plus à l’hôtel, contre 29 % pour la clientèle plus jeune.

Ce sont également les meilleurs clients des hôtels par le fait que 2/3 dînent volontiers sur place et que 97 % y petit déjeunent. Des scores sympathiques quand on sait comme les hôtels souffrent d’une désaffection de leurs clients hébergés sur ces prestations.

C’est une clientèle qui donne bien plus d’importance (de 95 % à 99 % selon les sujets) que les autres publics à la propreté dans les hôtels, à la qualité de la literie, à l’insonorisation des chambres et à l’équipement/confort des salles de bains.

S’ils sont 45 % à avoir un avis positif sur l’hôtellerie française et sur son évolution qualitative depuis ces dernières années, 53 % ont un avis mitigé. Au-delà des reproches, ils sont 7 séniors sur 10 à trouver que les hôtels français sont trop élevés, y compris ceux des petits déjeuners.

 

Rapport complet d’étude

Téléchargeable sur notre site : http://www.coachomnium.com/bonus/etude-seniors-lhotellerie.html

Note méthodologique

Ce sondage exclusif mené par Coach Omnium, a été financé à compte d’auteur et se trouve être par conséquent totalement indépendant. L’enquête a été menée en septembre 2016, par questionnaires auprès des abonnés du magazine Notre Temps. 4.084 séniors, clients d’hôtels ciblés (séjours de loisirs) ont répondu à cette enquête quali-quantitative.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse