Les selfies de vacances mettent-ils les voyageurs à risque ?

Alors qu’un sondage révèle que 23 % des Québécois sont actifs sur les réseaux sociaux durant leurs vacances, Allstate Assurance prévient les voyageurs que partager leurs photos de vacances sur Internet et faire part de leurs déplacements ou de leur absence de la maison peut comporter des risques.

Selon l’étude réalisée en juin par Léger Marketing auprès d’un échantillon de 1007 personnes, 23 % des Québécois interrogés ont déjà publié dans leurs comptes de médias sociaux qu’ils n’étaient pas à leur domicile. Parmi les répondants âgés de 18 à 24 ans, pas moins de 52 % ont indiqué qu’ils étaient en voyage dans les médias sociaux comme Facebook, Twitter ou Instagram. Dans le groupe des 25 à 34 ans, 43 % ont fait de même.

Or, « publier du contenu à grande échelle peut attirer l’attention de personnes mal intentionnées sur votre maison », rappelle Patricia D’Ignazio, directrice d’agence d’Allstate, qui souhaite sensibiliser les Québécois aux conséquences du partage de projets de vacances sur les médias sociaux ou de la publication d’informations sur Internet pendant qu’ils sont en voyage.

AFFICHER SES ABSENCES

Selon la compagnie d’assurance, les règles habituellement observées pour protéger sa maison lors d’une absence – faire arrêter la livraison du courrier et du journal pendant leur absence ou demander à une personne de confiance de les recueillir, installer un système d’éclairage automatique, etc. – deviennent inutiles si l’absence est affichée sur les médias sociaux.

« Quand on part en voyage, on pense à verrouiller les portes et à mettre le système d’alarme en fonction, mais on oublie parfois les précautions de base concernant les médias sociaux », insiste Francisco Randez, animateur de radio et de télévision et spécialiste des voyages et des médias sociaux.

TROP D’INFORMATION

Allstate souligne que les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés par les cybercriminels, qui s’en servent souvent pour planifier des cambriolages. Une abondance de renseignements personnels est souvent accessible en ligne, notamment sur le lieu de travail, le nom de proches, la période de vacances et l’adresse.

« Les voyageurs peuvent trouver intéressant d’afficher le décompte des jours avant leur départ ou leur arrivée à destination, mais ils doivent faire preuve de prudence par rapport à ce qu’ils mettent en ligne, au moment où ils le font et comment ils le font », commente M. Randez.

Et cette prudence concerne tous les membres de la famille, insiste Allstate – y compris les plus jeunes. Le sondage démontre que 43 % des répondants ont des enfants qui possèdent des comptes sur les médias sociaux. Or, 33 % n’ont pas l’habitude de suivre ce que les enfants publient dans leurs comptes. Selon la compagnie d’assurance, les parents auraient grand intérêt à sensibiliser leurs enfants à propos de ce qu’il est approprié ou non de mettre en ligne pour protéger leur maison contre les voleurs.

GARE À LA GÉOLOCALISATION !

La géolocalisation – c’est-à-dire le repérage géographique d’un objet tel un téléphone cellulaire ou un ordinateur – peut aussi faciliter la planification d’introductions par effraction. D’après le sondage, 60 % des hommes et 51 % des femmes ne pensent pas toujours à désactiver la fonction de géolocalisation sur leur cellulaire ou leur tablette lorsqu’ils sont en voyage.

Google Street View serait également un outil de plus en plus utilisé pour planifier les vols.

QUELQUES CONSEILS AUX VACANCIERS

Ne pas publier ses dates de vacances sur Facebook, Twitter, Instagram et autres réseaux sociaux et rappeler aussi à ses enfants d’éviter de le faire. Même si on est prudent et que seuls quelques amis peuvent lire nos messages, certains contacts peuvent avoir des paramètres de sécurité beaucoup moins stricts que les nôtres.

Vérifier les paramètres de confidentialité et de sécurité de ses propres comptes de médias sociaux pour déterminer qui peut avoir accès à ses renseignements personnels. Il n’est pas nécessaire que le public ou les « amis des amis » y aient accès.

Avant de publier des photos, se demandez si elles révèlent trop d’information, notamment des données de géomarquage. Attendre le retour des vacances pour publier des photos

Logo_TourismePlus

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY