Construit entre 1631 et 1648 par l’empereur moghol Shah Jahan en mémoire de sa femme préférée, Mumtaz Mahal, le Taj Mahal situé près d’Agra (200 km au sud de New Delhi) est admiré chaque année par des millions de touristes.

Mais la démocratisation du tourisme à l’intérieur de l’Inde contribue à la hausse de la fréquentation du site, qui augmente notamment la pression sur ses fondations. En moyenne, entre 10.000 et 15.000 personnes visitent chaque jour le monument, chiffre pouvant se monter à 70.000 visiteurs le week-end.

Les autorités ont annoncé hier qu’un maximum de 40.000 personnes serait désormais autorisé chaque jour. La restriction ne concernera pas les touristes étrangers, qui paient 1.000 roupies l’entrée (environ 15 €), mais seulement les Indiens qui paient un ticket d’entrée à 40 roupies.

Ces derniers pourront s’affranchir de la restriction s’ils acceptent de s’acquitter des 1000 roupies. Près de 6,5 millions de personnes ont visité le Taj Mahal en 2016. (TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY