Les Propos de l’Hérétique

Peu de sujets ont inspiré notre hérétique… Mais il s’est défoulé et étendu sur un sujet inépuisable qui donne une certaine idée de l’infini : la connerie humaine…

Dans PagTour N° 3459

Le «collaboratif», plus grand perdant de la crise?

En dehors de toutes considérations sociologiques sur les mots « collaboratif » (relents nauséabonds du passé) et « économie citoyenne » (relevant d’un petit groupe de personnes qui s’approprient la seule citoyenneté admissible, la leur), il y a des arguments objectifs à l’encontre du modèle AirBnB.

Les propriétaires seront-ils « disposés à voir défiler chez eux des «clients» dont on ignore l’état de santé ? » Grand avantage de l’hôtellerie classique : « les hôteliers vont être plus que jamais attentifs aux questions d’hygiène et de sécurité. » Le « modèle » AirBnB a généré, en une bonne dizaine d’années, une valorisation à 31 milliards de dollars, soit bien plus que le premier groupe hôtelier au monde, Hilton. Ceci dit, comme chacun sait, AirBnB n’est pas fait pour gagner de l’argent, c’est fait pour rapprocher les « citoyens ». Paraphrasons La Fontaine : –Que faisiez-vous aux temps chauds ? -Je rapprochait, ne vous déplaise ! –Vous rapprochiez ? Eh bien, distanciez, maintenant.


Dans Trends/Tendances du 8/5 :

Plainte de 78 Belges contre une agence de voyage après le décès de 4 touristes

Le premier mars, que savait-on de cette crise ? Sur 78 personnes, aucune n’a été assez intelligente pour penser qu’il y aurait peut-être un risque à prendre une croisière aux Caraïbes, mais 3 mois plus tard, ils sont 78 à être assez intelligents pour, comme chaque fois en cas de problème- rejeter la responsabilité sur quelqu’un d’autre. Comme il s’agit d’une agence flamande, j’espère que la VVR va déposer plainte contre ces 78 personnes pour action en justice abusive, crétinisme avéré et refus de prendre ses responsabilités.

J’en reviens à cette histoire atroce d’un gamin qui s’était noyé dans la piscine d’un hôtel. La mère ne l’avait pas bien surveillé, mais elle n’a pas manqué d’attaquer l’hôtel, qui lui-même s’est retourné contre l’installateur du système de filtration, et lui-même contre le fabricant. Mais où va-t-on ? Il s’agit dans le premier cas de force majeure, et dans le second d’un accident ! Dans les deux cas : quelque chose auquel on ne s’attend pas du tout !


Au JT de vendredi 8/5 :

L’ex-porte-parole Fédéral sur le Covid-19 :

« S’il n’avait tenu qu’aux scientifiques, on aurait imposé un lock-down total pendant un an ». Évidemment, lui, il continue à percevoir son salaire. Les médecins et tous les personnels engagés dans la lutte contre le virus font un boulot extraordinaire, c’est vrai. Disons aussi qu’ils sont payés, eux. Tous les fonctionnaires aussi.

Les pharmacies et les grandes surfaces ont continué à vendre, et leurs personnels -qui ont pris des risques, mais ont-ils finalement été plus touchés ?- ont été payés. Il reste tous les autres, les centaines de milliers de petits indépendants, d’employés de commerces fermés… Ceux-là n’ont pas été payés plus que le chômage (et encore, pas toujours !), mais surtout ils ne sont pas près de se relever, alors qu’ils ont déjà tout perdu.

Et s’il n’avait tenu qu’aux économistes, il n’aurait jamais fallu confiner personne. Il y a des fous des deux côtés.


Même jour, même lieu :

Question : « À propos de ces visites de maximum 4 personnes de la même famille, croyez-vous que c’est réellement applicable ? »

Réponse : « Il faut bien sûr tabler sur l’intelligence des citoyens ».

Bon, ben, c’est pas gagné. Pour être clair, c’est même foutu. Ces deux mots sont antinomiques. Incompatibles.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY