Les Propos de l’Hérétique

De très mauvaise humeur, cette semaine, l’Hérétique ! Rien ne lui a plu, aucune indulgence pour Davos, ni pour les blogueurs, ni pour les distributeurs d’électricité… Il n’y a que les vieilles DAF de jadis qui suscitent un brin de nostalgie…

Dans Atabula du 21/1 :

Fréquemment menacée, La Rotonde victime d’un incendie

Si j’avais dû, au long de ma vie, foutre le feu à tous les restaurants où j’ai vu un homme politique que je n’aimais pas, j’aurais vachement réchauffé la planète. Dictature du prolétariat ou carrément dictature du crétinisme ?

Dans DéplacementsPro du 21/7 :

Les DAF sont les éléments clé du business travel

Pour ceux qui n’ont pas les codes : Directeur Administratif et Financier. Mais cela m’a fait songer aux petites DAF, ces voitures hollandaises à boîte automatiques dont on se moquait, dans les années 60 et 70… A 25 ans, je n’aurais pas voulu faire du business travel en DAF : mon orgueil en aurait pris un coup.

Dans AirJournal du 22/1 :

Boeing : nom du MAX

Des boîtes de com suggèrent à Boeing de changer le nom du MAX. Les propositions affluent : MAT (en référence sans doute au jeu d’échecs), MAC (pour rappeler le micmac engendré par cet avion), ou encore MAD puisque c’est l’avion qui fâche et qui rend fous les ingénieurs de Seattle.

Dans Pagtour N° 3389

Prévisions fausses et résolutions bien vite abandonnées au Forum de Davos

« un Forum qui s’est toujours trompé dans ses prévisions et dont les résolutions n’ont jamais été suivies d’effet… », nous précise Amid Faljaoui. On se demande pourquoi on accorde tant d’importance à ce qui n’est après tout que le plus grand et plus snob cocktail du monde.

Dans un Communiqué de l’UPAV :

UN BLOGUEUR? KESAKO? RENCONTRE AU SALON DES VACANCES

On ne reproche pas à l’UPAV de donner l’info, mais on peut franchement se demander ce qui pousse les organisateurs de salons de vacances et tourisme à donner de la visibilité à ces branleurs ; parce que cette visibilité finira par leur donner gratos de la crédibilité, ce qu’ils n’ont pas (sauf chez quelques gogos) mais rêvent d’avoir. Donc, n’y allons pas.

Dans DéplacementsPro du 23/1 :

La voiture reste le moyen de locomotion préféré des voyageurs d’Affaires

Je m’arrête souvent aux titres, parce que je lis rarement plus loin : ça n’en vaut pas la peine. Et devant un titre pareil, je me dis que c’est évident : pour aller de Limoges à Felletin, ou encore de Nassogne à Hasselt, je préfère nettement la voiture. What else ? Pour New-York en revanche… Tout dépend où on a des affaires, alors arrêtons avec de pareils clichés.

Dans Aviation24.be du 23/1 :

Lufthansa Group now uses 100 percent green electricity in its home markets

Je me suis toujours demandé, par exemple quand j’allume mes plaques de cuisson, si mon électricité provient bien de l’éolienne voisine, comme me le certifie mon fournisseur. Je pensais naïvement que tous les réseaux de distributions étaient interconnectés. Il faudrait mettre le courant en couleur pour qu’on puisse voir s’il est vert.

Une invention sur Facebook :

1.500 jets privés au Forum de Davos

Sur le plus grand aéroport d’Europe (FRA ? LHR ? CDG ?) on peut accueillir une centaine d’avions. D’accord, ils sont plus gros, mais quand même : 1.500 avions à Davos, il faudra me montrer. N’aurait-on pas confondu (subtilement) le nombre d’avions avec le nombre de mouvements d’avions ? Et même dans ce cas, si les 1.500 arrivent en 2 jours, cela fait un mouvement toutes les 2 minutes pendant 48 heures. Jour et nuit. Ne nous prendrait-on pas pour des cons ?

Dans la DH du 25/1 :

5 hôtels spa pour se requinquer

Et parmi les 5, il y en a un qui s’appelle BadHotel. Il est hollandais, à Renesse, sur une île de Zélande. On sait que bad signifie bain en néerlandais, mais vont-ils vraiment attirer une clientèle qui parle anglais ? Bad name…

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY