Les Propos de l’Hérétique

Cette semaine, l’Hérétique fait dans le « conceptuel » : c’est nouveau pour lui. Mais si vous aviez raté ces infos, vous allez apprendre quelque chose…

Dans DéplacementsPro du 8/10 :

« Les Millenials bousculent le marché du business travel »

On s’en doutait un peu, mais pas nécessairement dans le sens attendu. On supposait que le bouleversement viendrait de la technologie, mais non. Il faut avant tout « prendre en compte le bien-être du collaborateur, proposer de nouveaux modes de transport et intégrer tous les maillons de la chaîne pour que le dernier kilomètre ne soit plus un cauchemar. » Dans le même ordre d’idée, nous avons eu écho d’une étudiante qui a quitté son stage en entreprise parce qu’il ne « correspondait pas à ses critères de confort de vie ». Bienvenue dans la réalité.

Dans Pagtour N° 3325 :

Congrès Selectair 2019 Bilbao : une participation exemplaire

On ne peut naturellement pas comparer : le congrès de l’UPAV est un congrès d’association, celui de Selectair est une réunion de « marque », ou pour le dire mieux encore : de « corporate identity ». La motivation pour y participer est bien différente. Mais Benoit Dieu l’a dit : le but du prochain congrès de l’UPAV sera d’attirer plus d’agents de voyages. Et si Dieu le veut…

Dans DéplacementsPro du 9/10 :

Classement hôtelier (3/4) – Trou noir

Très belle définition de l’expérience hôtelière due à David Keller : « Nous ne dînons ni ne dormons plus à l’hôtel : on y vit une expérience. Autrement dit : les hôteliers ne nous vendent plus une surface de chambre, une qualité de literie ou une excellence culinaire mais bien un morceau de vie. (…) L’expérience client est un concept creux qui semble, en surface, faire sens : c’est un bonne trouvaille marketing. » Il fallait le dire.

Dans ExpressBusiness du 10/10 :

8 milliards de dollars de dommages-intérêts pour les hommes qui ont de la poîtrine

L’accent circonflexe n’est pas de nous mais du titre original. Le sujet est d’importance en tourisme, puisqu’il arrivera bien un jour (au train où vont les choses) où les hommes à forte poitrine se verront imposer un soutien-gorge sur les plages. Bonnet de bain et bonnets de seins, même combat.

Dans Pagtour N° 3328

Le 1er hôtel hybride Meininger vient d’ouvrir ses portes à Paris

Notre curiosité : qu’est-ce donc qu’un hôtel hybride ? Vous allez vite comprendre l’énorme différence avec tout autre hôtel : « ses équipements se distinguent par de généreuses parties communes, dont une réception spacieuse et lumineuse ouverte 24 h / 24, un salon, une salle de petit déjeuner, une terrasse extérieure, un bar… » Vous voyez la nuance ? Ajoutons : « et une vaste cuisine mise à disposition des clients ». En fait la seule chose que le client attend d’un hôtel en plus d’y dormir, c’est qu’on lui prépare ses repas. Mais ici, non. C’est « conceptuel ».

Et

Le marché de Noël de Celle élu meilleur d’Allemagne

Désolé pour la grossièreté du propos, mais ça me rappelle mon médecin : « Allez-vous à selle » ? Et c’est vrai aussi que les cadeaux qu’on ramène de ces marchés sont souvent de la merde…

Et

Six Senses Hotels Resorts Spas s’installe au sein de la première station balnéaire des Galápagos

J’ai envie de dire : « Sans commentaires ». Chacun se fera son opinion sur ce qui était l’un des derniers sanctuaires de la nature.

 

 

 

Dans DéplacementsPro du 11/10 :

Les 100 meilleures villes pour les voyages d’affaires en 2020

Hourrah ! Bruxelles est dans le top 10, malgré les problèmes de mobilité et le piétonnier. Pourtant, « De nombreux critères ont été pris en compte », dont un nouveau qu’il faudra qu’on m’explique : les « centres de villégiature d’affaires ». Là aussi, c’est sans doute conceptuel. Nous sommes battus par Londres, New York, Hong Kong, Singapour, Toronto, Francfort, Dubaï, Taipei, et nous devançons Tokyo. Que du très beau monde ! Et nous battons toutes les autres villes !

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY