Les Propos de l’Hérétique

La météo pourrie inspire notre Hérétique… Jugez plutôt. Il s’inquiète de la montée inexorable des océans, se moque du bien être animal vu du côté anglais, du bruit des vagues en Mer du Nord qui dérangent… Et il n’hésite pas à louer le rédac-chef de PagTour pour son génie avant-gardiste lors de l’édition (collector) n°3703…

Dans Business AM du 10/5 :

2060, le point de basculement : vers une accélération ‘rapide et imparable’ de la hausse du niveau des mers

Vous imaginez les conséquences sur le tourisme ? C’est le mot imparable qui est inquiétant pour certains -ceux qui vivent près des côtes- ou enthousiasmant pour d’autres -ceux qui pourront aller à la plage du côté d’Affligem ou sur les îles des Monts de Flandre, qui deviendront nos Canaries à nous. Mais voyons plus loin : finis, les voyages aux Maldives ou dans les atolls du Pacifique ; finis, les approvisionnements aux Coffee Shops d’Amsterdam, ou la visite de Legoland à Bilund. Ce ne sont que quelques exemples parmi des milliers. New York et Miami se visiteront en sous-marin.


Dans Pagtour N° 3703

Il n’existe pas !

Le truc inventé par notre rédacteur en chef est imparable ! À tous ceux qui, à l’avenir, se plaindront qu’on n’ait pas parlé de tel ou tel sujet important à leurs yeux, il suffira de dire : « Mais si ! C’était dans le PagTour N° 3703 ! ».


Dans Levifweekend.be du 12/5 :

Le Royaume Uni souhaite limiter le commerce du foie gras, pour plus de bien-être animal

Comment le pays qui a inventé le haggis peut-il se permettre de donner des leçons sur ce qui se mange ou pas ? Déjà qu’ils avaient une aversion pour les escargots et les grenouilles… Mais dans ces deux cas, le bien-être animal n’avait rien à voir, ils s’en moquaient comme de Colin tampon. (Il y a longtemps que je voulais la placer, celle-là !). Est-ce qu’on s’occupe de leurs moutons, nous ?


Dans Pagtour N° 3704 :

Randonner avec un âne, un formidable voyage

Une expérience humaine surtout. Pour choisir votre âne, vous avez carte blanche, les candidats sont nombreux, et dans tous les partis. Les plus prisés se trouvent sans doute à la Région bruxelloise : dépêchez-vous, malgré leur nombre, il n’y en aura pas pour tout le monde.


Dans L’Echo du 14/5 :

La partie la plus bruyante de la mer se trouve au large de nos côtes

« En mer du Nord, le bruit est un problème grandissant. » Après les plaintes contre les bruits des avions, des pales d’éoliennes, du trafic en général, voici une nouvelle catégorie de plaignants. Tous ceux qui habitent en pleine mer sont dérangés par ce bruit. Je vais proposer une fusion entre ces plaignants et mon association créée naguère contre le bruit des orages, dont personne ne se préoccupe. Malgré plusieurs plaintes, je me demande toujours ce que fait la police. Ah ! oui, je sais : elle est au Bois de le Cambre.


Dans Business AM du 14/5 :

Si nous ne faisons pas attention, les voitures électriques deviendront un privilège pour les riches’

Parce que maintenant, vu leur prix très démocratique, ce n’est pas encore un privilège. Les pauvres roulent en Tesla, mais jusque quand ? Heureusement, on fait attention.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY