Les premiers visiteurs étrangers arriveront à Phuket … dans quelques jours…

La Thaïlande prend beaucoup de précaution pour accueillir les investisseurs/hommes d’affaires/touristes, à partir du 8 Octobre. Le pays a réussi à se protéger du coronavirus mieux que nombre de pays en Europe. Les autorités de santé veulent donc prendre des mesures strictes pour les premiers touristes arrivant sur leur sol.

Un premier groupe en provenance de Guangzhou.

Le premier groupe de visiteurs de Chine continentale doit arriver à Phuket le 8 octobre à bord d’un vol Thai Airways International ou de Thai AirAsia au départ de Guangzhou. La province est proche de Shenzhen et de Hong Kong.

Un premier groupe de 150 personnes

Les responsables de l’Autorité du tourisme de Thaïlande à Guangzhou et à Kunming auraient confirmé qu’il s’agissait d’un groupe de 150 voyageurs d’affaires à destination Phuket. Ils doivent rester 90 jours. Ils seraient invités par le Conseil thaïlandais d’investissements.

Il ne s’agirait pas de touristes …

L’administration tient à confirmer qu’il s’agirait de « voyageurs d’affaires du groupe CP », ou de voyages de motivation et non vos touristes d’agrément typiques.

L’organisation serait bien prête

L’agence de voyage à Guangzhou a affirmé que les arrangements de voyage étaient gérés par Guangzhou Panda Inter Travel Service, tandis que THAI Airways ou Thai AirAsia fournirait le vol charter vers Phuket.

Les détails pratiques, y compris les exigences en matière de visa, sont coordonnés par la « Thailand Long-Stay Company », une filiale à 100% de l’Autorité du tourisme de Thaïlande.

Ces voyageurs devront respecter une quarantaine de 14 jours

Les clients chinois devraient jours passer 14 jours de quarantaine et trois tests Covid-19 au cours de leur séjour de villégiature à Phuket. Une couverture d’assurance médicale de 90 jours a été exigée et le visa de long séjour également pour 90 jours.

Un autre groupe de scandinaves devrait également arriver

Des médias thaïlandais ont affirmé qu’un groupe de 120 visiteurs scandinaves devait se rendre à Phuket, le 1er novembre, sur un vol international de Thai Airways.

L’autorité de santé a approuvé les séjours de quarantaine dans 9 hôtels … bien sympathiques …

La quarantaine de 14 jours s’effectuera en coopération avec l’hôpital Bangkok de Phuket qui effectue des tests Covid-19 pendant le séjour et affecte du personnel médical à chaque hôtel 24 heures sur 24.

Sense Resort

Les neuf hôtels sont :

Metadee Resorts;

Laguna Holiday Club;

Graceland Patong;

Senses Resort;

Banian;

JW Marriott;

Trisara Resort;

Anantara Layan;

Anantara Mai Khao.

D’autres hôtels vont être agréés pour recevoir les personnes en quarantaine

73 hôtels avec plus de 5 800 chambres ont demandé à être considérés comme des installations de quarantaine alternatives, a-t-il dit.M. Thanit a déclaré qu’environ 5 000 chambres seraient alors nécessaires pour accueillir les touristes dans le cadre du programme STV, dans lequel le nombre de touristes est limité à 100 par vol, avec un maximum de trois vols par semaine, a-t-il dit.

Les visas spéciaux ne seront accordés que pour Phuket et Koh Samui

Le général Natthapon Nakpanich, chef du groupe d’experts du Centre pour l’administration de la situation du Covid-19 (CCSA) sur l’assouplissement des restrictions relatives au Covid-19, a déclaré que le système de visa touristique special sera d’abord introduit sur les îles touristiques de Phuket et de Koh Samui.

Il a déclaré que le premier groupe d’arrivants étrangers est considéré comme un groupe à faible risque car il n’y a pas eu de nouveaux cas de Covid-19 à Guangzhou pendant une période prolongée. Le général Natthapon a déclaré que le nombre de touristes sera limité à 300 par semaine pendant la première phase et que le programme sera évalué pour voir si le nombre peut être augmenté.

Il a insisté sur le fait que pour le moment, tous les visiteurs doivent être mis en quarantaine pendant deux semaines, alors qu’une proposition de réduction de la quarantaine est toujours en cours.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY