Les Pokémons envahissent les sites de Vacansoleil

On compte déjà plus de cent millions d’utilisateurs du fameux jeu sur smartphones « Pokémon GO ». Depuis sa sortie en Belgique le 16 juillet, le jeu fait un véritable ravage. Jeunes et moins jeunes estivants et adeptes du camping se sont soudainement transformés en de véritables chasseurs et dresseurs de Pokémons.

Aux quatre coins de l’hexagone, on a remarqué des phénomènes très étranges dans plusieurs campings Vacansoleil, entre autres sur le camping Iris Parc le Grand Dague, en Dordogne, ainsi qu’au camping Iris Parc le Chêne Gris, en Seine-et-Marne : il semble que Magicarpe, Carapuce et Psykokwak auraient pris possession des transats et des parcs aquatiques, que Salamèche soit devenu un vrai pizzaiolo très chaud et que Bulbizarre profite des emplacements et des massifs de fleurs. Et Pikachu ? Eh bien, il adore l’animation et surtout les compteurs électriques….

Vacansoleil a commencé en 1969 avec la location de caravanes tout équipées sur un camping de la Côte d’Azur. Ces 45 dernières années, Vacansoleil s’est développé jusqu’à devenir le leader du marché européen des vacances en camping haut de gamme à des prix raisonnables, avec des bureaux de ventes dans 8 pays européens. Chaque année, l’entreprise gère plus de 110 000 séjours sur près de 450 campings dans 16 pays européens. Le chiffre d’affaires annuel de Vacansoleil est de 100 millions d’euros. Une équipe enthousiaste composée de 170 permanents et de plus de 1250 saisonniers, présents sur les campings, se met au service de 500 000 personnes.

Vacansoleil a été élu Meilleur fournisseur de séjours de vacances en camping par l’industrie du tourisme.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY