Les Poils à Gratter de l’Enquiquineur pour la semaine du 29 aout 2016

Voila qu’il philosophe maintenant notre Enquiquineur… Il nous parle du bonheur… Diable, aurait-il pris un coup de chaud ? Non, car le cynisme est toujours là.. surtout quand il évoque le cas Caterpillar ou encore le « bleisure » des voyageurs d’affaires…

sur DéplacementsPros.com du 30/8

Siri s’installe dans les chambres Aloft

Il suffira donc à l’avenir de dire « lumière » pour qu’elle s’allume ou qu’elle s’éteigne ; ou prononcer les mots « chaud » et « froid » pour régler l’air-co. On se pose quand même des questions. D’abord, c’est que cette « facilité » est réservée aux adaptes d’Apple. Ensuite il faudra faire gaffe à quelques réflexions orales durant les ébats nocturnes. Je me demande comment va réagir la commande l’air-co en entendant des cris du genre : « Vas-y, plus fort, oh oui !, etc… ». Ça risque d’être chaud ! Il paraît même que les fenêtres s’ouvriront au son d’un simple pet…

Dans LePoint.fr du 31/8

Et si la quête du bonheur était un leurre…

« Trouver le présent frustrant et rêver à des jours meilleurs nous motive à agir, tandis que les souvenirs réconfortants nous rassurent, puisqu’ils nous prouvent que nous pouvons atteindre le bonheur (la preuve : nous l’avons déjà connu). » C’est l’essentiel de la démo faite par cette prof américaine de psychologie. Pourquoi la citer ici ? Parce que le voyage, ce sont des souvenirs. Et donc la meilleure quête du bonheur possible, accessible, c’est de voyager. Et voyager sans risques, c’est passer par une agence de voyages. CQFD. Christophe Maé (Il est où le bonheur…) : meilleur ami des agents de voyages.

Sur DéplacementsPros du 1/9

A380 : 10 % des PNC à bord victimes du mal des montagnes…

Ce serait dû au fait que cet avion atteint bien plus vite que les autres son altitude de croisière. À vérifier, bien sûr. Je n’ai jamais volé en A380, hélas, mais je recommande le port d’un passe-montagne, et que les hôtesses travaillent en cordée. Autre question existentielle : est-ce que cet effet est encore plus important à l’étage supérieur de l’avion ?

Dans Trends-Tendances.be du 2/9

Presque tous les voyants sont au vert pour l’immobilier belge

À saisir : très grand atelier, libre bientôt, idéal pour un loft : 14.000 m², vastes parkings et garages. Localisation : à proximité immédiate des autoroutes et de l’aéroport de Gosselies (Charleroi). Pour l’utilisation des véhicules laissés sur place, à négocier avec l’actuel propriétaire. Choix de couleur limité (jaune essentiellement). S’adresser à Caterpillar.

(Le cynisme n’empêche pas la tristesse).

Dans Air Journal du 3/9

Transavia et le bleisure des voyageurs d’affaires

« Transavia révèle en effet dans sa nouvelle étude que 85% des voyageurs d’affaires ont déjà profité de leurs déplacements pour faire du tourisme »  Pour une révélation, c’est une révélation ! On paie des gens pour ça…Y a-t-il un seul professionnel du voyage qui en doutait ? Rappelons que le « bleisure » est la contraction de business et leisure.

78% des voyageurs d’affaires prennent du temps pour eux durant leurs déplacements. Déjà, après leurs 7 ou 8 heures de travail, ils font ce qu’ils veulent. Ensuite, il paraît que 76% des sondés répondent à leurs courrier électronique en dehors des heures de travail. Alors, qui est gagnant, qui est perdant, dans l’affaire ? On ne doit pas avoir la même conception du mot « révélation ».

 Dans Pagtour N° 2566

Brussels Airlines boycotté en Israël ?

En sciences politiques, on parle de la théorie de la riposte graduée : elle doit être en proportion de l’attaque subie. Je vous laisse réfléchir à la question : à cause de la distribution dans les avions belges d’un petit biscuit vanillé fabriqué « en Cisjordanie occupée », on parle d’interdire à B.A. de se poser dorénavant à Tel Aviv.

Dire que la compagnie belge est raciste, c’est oublier tout le passé depuis les années Sabena, un trafic jamais interrompu aux heures les plus noires de l’Etat hébreu… D’accord, c’était maladroit de la part de B.A. ; mais évidemment totalement involontaire. Il y avait peut-être moyen de parler entre gens bien élevés, avant d’envoyer une bombe atomique, non ?

dans Pagtour N° 2567

Paris : Autocars interdits en 2020!

L’écart, le fossé, le gouffre qui sépare les hommes (et femmes) politiques du monde réel est sidérant. Donc, toute la pollution parisienne est imputable aux autocars ! Pas aux bus de la RATP, ni aux camions de livraisons, ni aux millions de voitures privées, de motos, de scooters : aux autocars ! Ce moyen de transport collectif, qui amène les clients vers les hôtels, les restaurants, les salles de spectacles, les musées… en un mot qui font vivre le tourisme : ce sera bientôt fini.

Sans même parler des petits vieux de Paris qui seront privés de leur excursion du dimanche. Sans mentionner les dizaines de milliers de congressistes qui doivent, par groupe, aller de leurs hôtels aux centres de congrès ; d’équipes sportives, de pèlerins, que sais-je encore ? D’accord, la pollution de l’air est un gros problème. Mais s’y attaquer par ce biais est une imbécillité. À quand un blocage total de Paris par les autocaristes ?

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY