Les Poils à Gratter de l’Enquiquineur de la semaine du 22 août 2016

Les semaines se suivent et se ressemblent… Il ne respecte plus rien, même pas les morts, annoncés ou manquants… Oui, il a la patate l’Enquiquineur… et tout y passe, des Moldaves aux hôtesses de l’air en passant par la génération Y et les hôteliers, rien ne lui résiste…

Dans Air Journal du 21/8

La mort du pilote est annoncé !!!! (sic dans le titre)

Le titre fait référence au projet du CityAirbus, drone géant sans pilote destiné, selon l’avionneur franco-allemand, à parcourir les très courtes distances depuis un aéroport jusqu’au centre de la ville. Ce qui était marrant, c’est le commentaire d’un facétieux : « Ben non, puisqu’il ne sera pas là au moment du crash »

 Sur LePoint.fr du 24/8

Un puissant séisme secoue le centre de l’Italie : au moins 6 morts

L’actualité en directe est un art difficile et cruel. D’abord, il a l’air malin, le chroniqueur, en annonçant 6 morts au moins, alors que le chiffre officiel au 26 Août est de 286. Ensuite, je constate des réactions bien différentes devant la mort.

C’est comme si la mort par catastrophe naturelle nous touchait moins : on s’en fout, on ne va pas en vacances dans ces quelques villages perdus. Alors que la mort par acte terroriste soulève notre indignation –et à juste titre. Mais c’est surtout que notre liberté de mouvements, notre choix de destinations, notre vie de loisirs est touchée. J’aurais aimé voir plus de marques d’empathie, pas vous ?

et dans le même :

24 août 1786. Antoine Parmentier offre une pomme de terre à Louis XVI pour en faire la pub.

Croyez bien que le rapport avec le tourisme est incontestable ! Démonstration. J’allais souvent dans le petit village de Latouille, dans le Lot. Il y avait là un café-restaurant-dépôt de pain-dépôt de gaz, où l’on dévorait 5 ou 6 plats au menu, dont la fameuse truite du Torrent de Verdal, ensuite viande blanche, viande rouge, fromage de Salers et dessert.

Et puis une année, la carte n’offrait plus que des steaks et des hamburgers avec … des frites ! La frite, aussi bonne soit-elle, a tué la petite gastronomie régionale, et maintenant, j’ai beaucoup moins de plaisir qu’avant à parcourir les petits pays de France. Il n’y a encore que l’Italie qui résiste. On tremble pour elle.

Dans Travel Inside du 25/8

Air Moldova bientôt à Genève

« La compagnie moldave envisage la mise en place de deux vols par semaine au départ de Chisinau. » Je n’en aurais pas parlé si d’autre part il n’y avait cette semaine plusieurs articles faisant état de la baisse constante du trafic à l’aéroport de Genève. Mais s’il faut de tout pour faire un monde, je doute que se soient les Moldaves qui sauvent la situation ! A moins d’un coup de baguette magique d’Harry Potter, et les Moldus débarquent dans le creux de Meyrin… (village au bout de la piste de ce sympathique aéroport).

Dans Pagtour N° 2561

Les hôtesses ne sont pas des têtes à claques

Je dénonce souvent les comportements inadmissibles dans ces lignes. Il faut dire que les violences physiques sont rares, et très souvent dues à l’alcoolisme. Je suis sur le point de changer d’avis en lisant ce titre : Une hôtesse de l’air musulmane refuse de servir de l’alcool à bord. Et c’est aux Etats-Unis que ça se passe. Elle mérite qu’on lui claque la porte. On ne lui demande pas de le boire, cet alcool, mais de le servir !

Dans Pagtour N° 2562

Croisières sans conscience…

A lire, si l’éthique est importante pour vous. Mon ami Hervé fait référence aux croisières qui pour la première fois joindront l’Atlantique Nord au Détroit de Béring par le Nord du Canada. Soyons réalistes : ce n’est pas ce bateau (où la cabine coûte 100.000$) qui est responsable du réchauffement climatique. Mais c’est symbolique d’une prise de possession par l’homme de tout ce que la Nature possédait en exclusivité. On pourrait aussi bien citer l’Antarctique, les Galápagos, la Grande Barrière de Corail, etc, etc, etc. Il faut y réfléchir.

Dans Pagtour N° 2563

Capter la clientèle « génération Y »

L’auteur, Michaël, en fait partie ! C’est ce qui donne toute la valeur à ce qu’il écrit. J’avoue que je ne comprends pas toujours ce besoin viscéral d’être partout et toujours « en communication » ; sauf avec son voisin immédiat, sa compagne, ses parents, qui sont à deux mètres. Pourtant, il faudra bien s’y faire.

Dans Pagtour N° 2565

Les agences en ligne font grimper les prix des hôtels

Il y a souvent eu des articles sur ce sujet dans Pagtour. Les hôteliers semblent toujours ne pas comprendre. C’est leur droit. Mais c’est aussi ce qui me met en rage : il y a quelques années (très peu, en fait), il fallait voir avec quel mépris les agences réceptives étaient traitées par les hôteliers (certains, pour être juste). Et ils poussaient des hauts cris si l’on demandait une commission (8% ?) ou si l’on osait majorer leurs prix nets, qu’ils offraient sans vergogne à nos clients en direct.

Je préfère ne pas conclure comme on fait sur facebook : BFPLG ou autres acronymes. Mais tout de même…

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY