LES POILS À GRATTER DE L’ENQUIQUINEUR DE LA SEMAINE DU 2 MAI 2016

Oulala, il n’est pas content l’Enquiquineur… Ça ne lui réussit pas les fêtes… Il brocarde Sainte Hélène (l’île de Napo, pas la sainte), Brussels Airport, un vernissage où il n’a pas été verni, Paris et ses habitants… Tout le monde y passe, même Pagtour n’est pas épargné…

Dans Air Journal du 2 mai

L’inauguration de l’aéroport de Saint-Hélène repoussée

Sans même souligner qu’Hélène change de sexe, c’est la malédiction de Napoléon ! Voilà une île quasi déserte (plus de 4000 habitants tout de même !) dont la réputation mondiale tient à son isolement complet, à 3000 Km de Luanda et 5500 Km de Buenos Aires. Et les hommes y ont construit un aéroport, pour y amener des touristes… Tourisme de mémoire assez mal placé ? En tout cas, ils en sont pour leurs frais (360 M d’euros), puisqu’on vient de réaliser que le vent, violent et très changeant, empêchait pratiquement tout atterrissage. Mais le citoyen Bonaparte déjà s’était plaint du vent, au point qu’il y a rendu son dernier souffle.

 

sur facebook du 4 mai 

CREVERVous pouvez tous crever

Une photo qui m’a fait mourir de rire, sur la façade d’un réparateur de pneus. Et comme la voiture reste le moyen de transport N°1 des touristes, je me suis dit que l’image avait sa place dans Pagtour.

 

 

Dans Trends-Tendances en ligne du 2 mai

Brussels Airport: les mesures de sécurité sont contre-productivesi

C’est l’avis de la BTO, que toute personne sensée partage. Au lieu de répartir les passagers à l’enregistrement dans un vaste hall, on les regroupe dans un espace confiné où n’importe quel fou ferait un « strike », comme on dit au bowling. C’est terrifiant, quand on y pense. Je veux dire : la bêtise humaine est terrifiante ; celle des kamikazes ou des poseurs de bombes, et celle de ceux qui sont chargés de nous en protéger.

 

Sur une page facebook du 3 mai

Vernissage ce mercredi de #LaBoverie à Liège

« Avec près de 50 journalistes étrangers, invités par #WallonieBruxellesTourisme en partenariat avec WBI ». N’aurait-il pas fallu aussi (ou d’abord) inviter les journalistes belges ? Pagtour aurait été heureux d’écrire un article sur le sujet. Et Pagtour est relayé par des confrères Français, Suisses et Canadiens : c’était déjà ça de gagné. Mais bon, on n’en parlera donc pas.

 

Dans Trends-Tendances en ligne du 3 mai :

Quel plan d’action pour faire revenir les touristes à Bruxelles?

Visiblement, le monde du tourisme est encore une grande nébuleuse pour la presse non professionnelle. Nos excellents confrères du Trends-Tendances interrogent la BTO, dont l’objet de ses membres est d’envoyer les Belges à l’étranger, et non de recevoir des étrangers en Belgique.

Ou encore Thomas Cook, un tour-opérateur qui a les mêmes objectifs. Rodolphe Van Weyenbergh, porte-parole de l’Association des hôtels bruxellois, est un meilleur choix ; encore faudrait-il qu’il dise des choses intéressantes, ce qui n’est pas vraiment le cas :« Différentes actions publiques ou privées seront menées, mais on ne peut rien communiquer en terme de tarif ou autre. Cela dépendra aussi des établissements ».

On se tourne alors vers Patrick Bontinck, directeur général de Visit Brussels. « Une série d’actions est en cours, il faut aller de l’avant ensemble. On va relayer une série d’activités, d’actions pour montrer que Bruxelles est toujours attractive. Mais on est optimiste dans la mesure où la programmation est de qualité et permettra de passer l’été ». C’est un tout petit peu mieux.

« Des promotions à définir sont prévues pour les expositions de cet été, en collaboration avec Visit Brussels et Toerisme Vlaanderen » dit-on au Bozar, en ignorant superbement les Wallons. Mais le clou des initiatives gardées secrètes revient à l’Atomium : « selon le mois, les habitants d’une province belge peuvent venir visiter le site à un tarif préférentiel. »Surtout, ne le dites à personne… il y aurait affluence. Surtout pour la province qui se verra attribuer le mois de novembre.

Finalement, on va enfin penser doucement à envisager de créer un pack Mobilité permettant d’utiliser gratuitement les transports en commun (bus, tram, métro), chose que les PCO’s demandent depuis des lustres, et qui est en vigueur dans bien d’autres petites villes que Bruxelles : à Bâle, par exemple, qui n’est quand même pas un trou.

 

Dans Pagtour N° 2484

PARIS N’EST QUE LA 9ÈME VILLE PRÉFÉRÉE DES INTERNAUTES

Faux, archi-faux ! Il suffit de lire l’article pour s’en rendre compte : Paris reste la ville la plus attractive du monde. Hélas, elle est fortement handicapée par la présence des Parisiens. Encore que… ! On met en cause l’amabilité des chauffeurs de taxis : c’est d’une banalité ! Comme s’ils étaient mieux à Bruxelles ! On met aussi en cause l’accueil dans les hôtels… Mais la plupart des personnels d’accueil ne sont ni Parisiens, ni même Français, puisqu’il faut parler les langues… On met encore en cause le personnel des cafés et brasseries ; mais franchement, si vous y allez encore, c’est que vous êtes masochistes, non ?

 

Dans Pagtour 2485 et Tourisme Plus du 3 Mai :

ÉCONOMIE DE TEMPS ET ARGENT… GRÂCE À L’AGENT DE VOYAGES!

Une étude de l’ASTA « révèle que les consommateurs qui réservent avec une agence de voyages économisent, en moyenne, 452 $ US par voyage et quatre heures dans la planification de leur voyage. » Ce qui est drôle, c’est que l’étude était financée par Carnival Cruises, propriétaire notamment de Costa, dont la politique est apparemment de prendre le client en direct.

En gros, 47% des sondés ont réservé leurs vacances tout seuls sur le Web, et 23% (chiffre en hausse !) sont passés par une agence. Et ceux-là sont de très loin les plus satisfaits. C’est donc ce message-là qu’il faut dire, qu’il faut crier bien fort : les AGV ont une vraie valeur ajoutée ! Nous, on le sait ; c’est le grand public qu’il faut convaincre.

 

Dans Pagtour N° 2485 :

HUIT FRANÇAIS SUR DIX NE DÉCONNECTENT PAS EN VACANCES

Mais pourquoi diable le feraient-ils ? Avant les portables (gsm, tablettes, ordinateurs), on ne déconnectait pas plus : on allait à la cabine publique pour téléphoner, on s’envoyait des cartes postales : à chaque époque ses moyens de communications. Est-ce que je passerais des vacances plus relax sans aucune nouvelle de mes proches ? Ce n’est pas le fait de communiquer qui a changé, c’est la vitesse des communications : tourista d’hier et d’aujourd’hui.

 

Dans Pagtour N° 2485      

LUXE ET VOYAGE : LE COUPLE IDÉAL

« Le luxe, c’est parfois un verre d’eau fraîche après une journée éreintante sur les pistes. » Le luxe pour un lecteur de Pagtour, c’est de tomber parfois sur un article bien fait, ou sur un autre qui est utile, sur un troisième qui est drôle… Quelle chance vous avez de nous avoir ! J Et quelle chance nous avons d’être appréciés ! On vous dit Merci !

 

 

EURAM LOGO

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY