Les paquebots à Venise : un nouvel incident évité de justesse

Début juillet à Venise, un paquebot géant pris dans une tempête a failli heurter le quai et un yacht. Cet accident évité de justesse a eu lieu cinq semaines après qu’un autre paquebot a heurté le quai et un autre bateau dans la même ville, faisant quatre blessés.

Ce dimanche 7 juillet, un nouvel accident impliquant un géant des mers a été évité de justesse. Pris en pleine tempête, le navire de croisière Costa Deliziosa était en train d’être remorqué hors de la lagune de Venise quand il s’est dangereusement rapproché du quai, frôlant de peu celui-ci ainsi qu’un yacht de 50 mètres qui y était stationné.

On voit le paquebot de 300 mètres de long, pouvant embarquer près de 3.000 passagers, pris sous une pluie battante et les bourrasques de vent, tandis qu’un remorqueur peine à maintenir sa trajectoire pour emmener ce poids lourd hors de la Sérénissime. À quelques mètres près, le Costa Deliziosa est parvenu à sortir de la lagune, mais les occupants du yacht, pris de panique, ont été contraints de s’élancer sur le quai depuis leur bateau.

Cet accident évité de justesse intervient cinq semaines après une collision, bien réelle cette fois, entre un autre paquebot, le MSC Opera, qui naviguait sur le canal de la Giudecca et le quai. Ces accidents ont ravivé les vives critiques qui pointent les dommages infligés à la ville portuaire et sa lagune inscrites au patrimoine de l’Unesco. Pollution, destruction des écosystèmes… Les paquebots sont également accusés par les défenseurs de l’environnement de contribuer à l’érosion des fondations de la ville.

En novembre 2017, l’Italie a adopté un plan de développement de la lagune de Venise afin de soutenir l’activité des bateaux de croisière tout en modifiant le parcours des paquebots, qui ne pourront plus à terme emprunter le canal de la Giudecca, qui longe la place Saint-Marc, grâce à la construction d’un nouveau terminal maritime.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY