La semaine dernière, une délégation de Lufthansa a rencontré les liquidateurs d’Alitalia à Rome. Selon le quotidien italien «Il Messaggero», au terme de sept heures de réunion, il semblerait que Lufthansa ait revu son offre à la baisse avec un montant de €250 millions.

Précédemment, elle proposait encore €500 millions. Cette nouvelle offre n’aurait pas du tout été bien accueillie par les liquidateurs. De plus, ceux-ci demandent une réduction des coupes prévues dans les postes. Dans un précédent communiqué, Lufthansa avait indiqué vouloir réduire le nombre d’employé de 11’000 à 6’000.

A la base, sept intéressés se sont manifesté à la mi-octobre pour une reprise d’Alitalia. Outre Lufthansa, Easyjet figure en tant que deuxième compagnie aérienne intéressée. Au terme du délai d’offre, le fond américain Cerberus s’est également manifesté.

Celui-ci veut cependant reprendre le contrôle d’Alitalia et n’est pas intéressé par une participation minoritaire. Selon «Il Messaggero», Airport Handling et Alisud font également partie des prétendants avec une offre «à prendre en considération».

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY