Les Jardins d’eau d’Annevoie attendent votre visite

Annevoie ©Photo-Daniel Fouss

La légitime obsession du nouveau propriétaire est de retrouver au plus vite, pour le château et ses jardins, le statut de « Patrimoine Exceptionnel de Wallonie » perdu en 2009

Après d’interminables négociations tripartites associant la Région Wallonne (propriétaire du site), l’exploitant sortant ( l’homme d’affaires bruxellois Stéphane Jourdain) et le futur occupant (Ernest-Tom Loumaye et son épouse Anne-France), cette dernière famille est devenue, le 10 mars 2017, le maître de ces lieux un peu magiques après la signature d’un bail amphythéotique de 99 ans avec la Wallonie.

Mr et Mme Loumaye ©Daniel_Fouss

Gynécologue-obstétricien de formation, belge de nationalité mais résidant habituellement sur les bords du Léman, Ernest-Tom Loumaye et sa famille mettent, depuis des mois, toutes leurs énergies à lancer les grands programmes de réhabilitation à la fois du château mais peut-être et surtout des très exceptionnels jardins d’eau (près de 12 ha de promenade !) qui firent la réputation de ce site historique de la Haute-Meuse.

Sans aides publiques

Trois pleines années de chantier sont programmées , le nouvel occupant s’entourant de plusieurs collaborateurs de haut vol pour mener à bien ce vaste chantier.

Annevoie ©Photo-Daniel Fouss

Le tout sans le moindre subside de la Région Wallonne « pour que nous puissions, en parfaite intelligence avec les administrations concernées et dans le total respect des législations, choisir, sans délais, les meilleures entreprises et artisans afin de concrétiser nos projets » précise Ernest-Tom Loumaye.

Sont ainsi au travail à Annevoie un architecte « es patrimoine historique » (Romuald Casier), un architecte paysagiste (Jean-Baptiste Duchêne… le bien nommé !) ainsi que Nathalie de Harlez de Deulin, historienne de l’art des jardins.

L’ambition affirmée des nouveaux propriétaires est de faire retrouver, après d’ improbables travaux immobiliers et autres saccages notamment dans les jardins cette dernière décennie, l’allure qu’avait le site au 18ème siècle.

Depuis 1930

Review Carnaval © Les Jardins d’Annevoie

La propriété et les jardins d’eau d’Annevoie sont intimement liés à l’histoire de la famille de Montpellier qui s’illustra dans cette région comme maître de forges.

Avec les conséquents moyens dégagés par ces activités industrielles, des générations de de Montpellier ont façonné les fameux jardins d’eau avec des déclinaisons, en fonction des périodes, à la française, à l’italienne ou encore à l’anglaise. Depuis 1930, les Jardins d’eau sont accessibles au public à la belle saison.

En 1982 château, dépendances, jardins et abords sont classés comme Monuments Historiques. Dix ans plus tard, Annevoie entrait dans la liste restreinte du Patrimoine exceptionnel de Wallonie. Dernier statut qui était perdu en 2009.

Annevoie ©Photo-Daniel Fouss

Premier bilan

La première saison touristique sous l’aire de la famille Loumaye a vu défiler à Annevoie près de 56.000 visiteurs, soit une progression d’un an à l’autre de 15%.

Le site fonctionne avec huit personnes (accueil, boutique, jardiniers etc…) , toutes réembauchées par le nouvel arrivant.

Satisfaction donc pour les Loumaye , l’objectif n’étant évidemment pas de faire des jardins d’eau une attraction touristique « de masse » !

Toutefois, la volonté est de faire monter quelque peu la jauge, grâce notamment à l’organisation d’événements (quatre en 2018) comme les « Costumés de Venise » (19-20 et 21 mai), spectacle qui, l’an dernier, a attiré pas moins de 14.000 visiteurs !

Cette saison qui démarre, les portes des Jardins d’eau s’ouvriront au grand public le samedi 31 mars prochain pour se refermer le 5 novembre (ouverture 7 jours sur 7 de 9H30 à 17H)

Baltha

Informations pratiques :

Tél : 082/679797

www.annevoie.be

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY