Les îles Vierges britanniques rouvriront leurs frontières en décembre

Le premier ministre et ministre des Finances des îles Vierges britanniques, Andrew A. Fahie, a annoncé que les frontières du territoire s’ouvriraient aux visiteurs internationaux le 1er décembre. Le premier ministre, tout en évoquant le lancement de la campagne touristique « BVILOVE », a déclaré que le gouvernement reste optimiste et se prépare vigoureusement à la réouverture.

Les BVI se donnent du temps

Le premier ministre a ajouté : « Le territoire a deux mois complets pour se préparer et nous devons faire les choses correctement et nous devons le faire en travaillant tous ensemble, tant le gouvernement que le secteur privé »

La destination a eu moins de 100 cas de Covid-19 et un seul décès.

Le pays est fermé et sous couvre-feu depuis avril. Le premier ministre ajoute : « Nous devons tous jouer notre rôle et bien le jouer, pour nous assurer que nous adhérons à toutes les mesures de distanciation sociale approuvées, pour réduire ou éliminer toute propagation éventuelle du virus. »

Les îles Vierges britanniques (BVI) :  un archipel de 60 îles

Les BVI sont un territoire britannique d’outre-mer dans les Caraïbes, à l’est de Porto Rico et des îles Vierges américaines et au nord-ouest d’Anguilla. Les îles font géographiquement partie de l’archipel des îles Vierges et sont situées dans les îles sous le vent des petites Antilles et une partie des Antilles.

Les îles Vierges britanniques se composent des îles principales de Tortola, Virgin Gorda, Anegada et Jost Van Dyke, ainsi que plus de 50 autres petites îles et cayes. Environ 16 des îles sont habitées.

La capitale, Road Town, est sur Tortola, la plus grande île, qui mesure environ 20 km de long et 5 km  de large. Les îles avaient une population de 28 054 au recensement de 2010, dont 23 491 vivaient à Tortola ; les estimations actuelles placent la population à 35 802 habitants (juillet 2018).

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY