Les huîtres de Cancale en route vers le patrimoine de l’Unesco

L’élevage des huîtres de Cancale (Ille-et-Vilaine) vient d’être inscrit à l’inventaire du patrimoine immatériel de la France, une étape vers un classement au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Élevées en pleine mer, brassées par les marées de la baie du Mont-Saint-Michel, un goût iodé et de noisette… La réputation des huîtres de Cancale n’est pas à faire.

Lundi 18 novembre 2019, l’élevage des huîtres de Cancale (Ille-et-Vilaine) a rejoint l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel de la France. Une étape vers un classement au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, classement qui devrait être officialisé dans les semaines à venir.

Aujourd’hui, « le site de la baie du Mont-Saint-Michel par ses marnages et la qualité de ses eaux, est à l’origine d’une saveur exceptionnelle des huîtres creuses et plates, explique Pierre-Yves Mahieu, le maire de Cancale, qui se réjouit de cette très bonne nouvelle. Elle va encourager tous les professionnels. »

À l’approche des fêtes de fin d’année, c’est un coup de projecteur sur cette activité marine, qui rassemble 60 ostréiculteurs, employant entre 300 et 400 personnes. Ils produisent 3.500 à 4.000 tonnes d’huîtres creuses par an. Et 1.500 tonnes d’huîtres plates, qui font leur grand retour.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY