Les « hawker centers » de Singapour reconnus par l’Unesco

Si vous avez la chance d’aller dans quelques mois à Singapour, je vous conseille d’aller déguster la cuisine dans les « hawker centers ». D’ailleurs, le 16 décembre 2020, ces “cantines” de Singapour ont été officiellement reconnues par l’UNESCO.

Les singapouriens, de toute classe sociale, adorent se restaurer dans ces « hawker centers ». Ils peuvent venir pour le petit déjeuner, le déjeuner ou le diner.

Singapour est fière de cette reconnaissance

Le ministre de la Culture, de la Communauté et de la Jeunesse, Edwin Tong, a prononcé un discours à la communauté internationale, mercredi 16 Décembre 2020, après que Singapour eut obtenu cette reconnaissance de l’Unesco.

Il a déclaré que la culture des « hawker centers » ne devrait jamais être considérée comme acquise … celle-ci est bien plus qu’une simple question de nourriture. Elle nous en dit un peu plus sur l’histoire, le patrimoine de la nourriture et d’où elle vient.

C’est aussi un point de rassemblement pour les gens de tous horizons » … « Je pense que c’est quelque chose que nous devrions chérir. C’est un très beau symbole de ce que nous sommes en tant que pays »

Ces lieux ont une histoire

Comme à Hong Kong, on trouvait des stands de « street food » dans les rues de Singapour dans les années 50/60. Compte tenu de soucis d’hygiène alimentaire, les autorités ont décidé de créer des lieux pour les rassembler et les contrôler. Les hawker centers comme les « food court » sont parfois fermés afin d’être entretenus.

On y trouve toutes les spécialités

Dans ces « hawker centers » vous trouvez des dizaines de stands qui proposent les plats différents. Vous avez le choix parmi des cuisines qui sont d’origine de Chine, de Malaisie et même d’Inde.

Parmi les spécialités, on peut déguster : chicken rice, fried kway teow, hokkien mee, fish balls soup, fresh noodles soup, prawn soup … Vous pouvez même trouver dans certains endroits des satays (brochettes), des roti prata nature, fromage ou avec un œuf, du chili crab et comme son nom l’indique, il est pimenté. D’ailleurs, la plupart des singapouriens adorent la cuisine très pimentée !

Différence entre hawker center et food court ?

Le concept est identique ! on y va pour manger. Par contre le « food court » se trouve très souvent dans les centres commerciaux. Le hawker center se situe en général proche d’un marché et/ou, au milieu des grands immeubles d’habitation (HDB).

On peut manger sur place ou emporter la nourriture à la maison. Les prix dépendent, bien sûr de ce que vous aurez choisi. Il n’est pas rare de trouver des plats à moins de 4 euros.

Certains hawker center sont très connus

Maxwell Food Center est l’un des hawker center les plus populaires auprès des Singapouriens et des touristes dans le quartier historique de Chinatown.

Nous avons déjà testé plusieurs. Parmi nos préférés, il y a celui qui se situe dans Tiong Bahru Market. Déjà le quartier est à visiter avec ses immeubles typiques des années 50. Le hawker center se situe au-dessus du marché. On y accède via un escalator.

Il y a profusion de stands et donc on peut déguster toutes sortes de plats délicieux. On adore y aller le matin vers 6 ou 7h pour prendre un thé au lait et des « Youtiao ». Il s’agit d’une sorte de churros très légers, non sucrés mais assez huileux 😊.

Il y aussi, celui qu’on surnomme « Lau Pa Sat ». On vous conseille d’y aller le soir car certains stands installés à l’extérieur. Quoi de plus sympa de manger de bonnes brochettes cuites au barbecue et boire une bière fraiche !

Le lieu est également étonnant, c’est l’une des plus anciennes structures victoriennes d’Asie du Sud-Est. C’est aussi l’une des premières structures construites en fonte préfabriquée en Asie. Il se situe en plein centre de Singapour, au milieu de tours de bureaux très modernes.

Je vous reparlerai plus souvent de l’Asie, quand les frontières se rouvriront. J’ai eu la chance de séjourner plusieurs années et j’y retourne (en principe) chaque année.

Serge FABRE

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY