Les faces cachées de Brussels Airport à Noël

L’on parle toujours des adaptations technologiques ou stratégiques d’un aéroport. Dans le présent article, rien de tout cela. Seulement les animations ou surprises qu’un aéroport peut apporter.

En cette veille de Noël, ce vendredi passé, en déambulant dans la zone de transit A vers les portes d’embarquements, j’ai découvert un petit spectacle permanent au niveau de la porte 40.

Un immense tableau de Breughel s’animait, mettant en valeur les détails d’une des œuvres de notre célèbre peintre. Un plaisir gratuit pour les yeux. Encore faut-il que les passagers lèvent leurs yeux vers le coin supérieur gauche, au lieu de rester scotchés sur leurs smartphones.

Mais surtout, ce même jour, un attroupement attirait mon attention autour du piano à queue qui trône au milieu du grand hall. Un jeune prodige voyageur avait pris place sur le siège du pianiste, et offrait spontanément un mini récital de musique classique.

Un éblouissement pour les yeux et les oreilles. Merci à ce petit bout d’homme, du haut de ses 9 ans d’avoir, sans le savoir, donné des frissons de bonheur et d’admiration aux passagers spectateurs présents.

Visionnez la petite vidéo attachée, et partagez ce premier petit moment de bonheur de Noël.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY