Les croisières sont désormais autorisées aux Etats-Unis… Mais

Les grandes compagnies de croisières attendaient avec impatience la décision du CDC (Centers for Disease Control and Prevention). Cette autorité n’a pas renouvelé d’interdiction pour des croisières aux Etats-Unis, cependant les compagnies ne prévoient rien avant 2021 !

La plupart des grandes compagnies ont annulé les croisières pour 2020

Toutes les plus grandes compagnies de croisières commercialisées sur le marché nord-américain, y compris Carnival Corporation, Norwegian Cruise Line Holdings, Royal Caribbean Group et MSC Cruises, ont chacune confirmé qu’elles avaient annulé le reste des traversées américaines pour 2020.

En annonçant la décision de prolonger les annulations, les compagnies de croisière ont continué à invoquer l’incertitude sur le virus. Par exemple, dans son annonce, Norwegian Cruise Line Holdings avait déclaré : « La société continuera à travailler en tandem avec le gouvernement et les autorités de santé publique et ses conseillers experts du « Healthy Sail Panel » pour prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger ses clients, son équipage et les communautés.

L’optimisme est tout de même de rigueur

Vendredi dernier, l’industrie des croisières et les voyageurs ont réagi positivement à la décision du CDC de faire évoluer sa commande sans voile pour les croisières aux États-Unis vers un cadre de reprise du service.

L’industrie des croisières a souligné la décision comme une voie vers la reprise du service, tandis que de nombreux fans fidèles de croisière supposaient avec optimisme que la croisière redémarrerait rapidement.

De nouvelles procédures sanitaires à mettre en place

La nouvelle du CDC établit une série d’étapes que les compagnies de croisière devront suivre avant de pouvoir reprendre même un niveau de service limité. Les compagnies doivent établir des capacités de test afin que les passagers et l’équipage puissent être dépistés pour le virus au début et à la fin de chaque croisière.

Elles doivent démontrer que les procédures pour gérer les opérations à terre et à bord des navires sont effectives. Dans la deuxième phase, le CDC exige également des croisières d’effectuer des essais avec des volontaires pour tester les processus, y compris la quarantaine et l’évacuation. CDC se réserve le droit de suspendre une croisière si un seuil de coronavirus est dépassé.

De petites compagnies veulent reprendre rapidement

Un certain nombre des plus petites compagnies de croisière ont rapidement répondu à l’annonce du CDC. Par exemple, « Bahamas Paradise Cruise Line », qui prévoyait d’être parmi les premiers à reprendre le service, a publié un message sur son site Web annonçant les actions du CDC. Ils ont déclaré que la compagnie de croisière commencerait à accepter les réservations dans un proche avenir pour ses croisières de deux jours aux Bahamas.

Souvenir souvenir … Un embarquement à Miami …
Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY