Les croisières reviennent à Tunis

La ministre tunisienne du Tourisme, Salma Elloumi Rekkik, a annoncé hier à Tunis la reprise des croisières vers la Tunisie, dès le début du mois d’octobre 2016.

Les escales des navires de croisières dans le porte de La Goulette avaient été suspendues en mars 2015 suite à l’attentat terroriste du Bardo, qui avait coûté la vie à, majoritairement, des passagers des Costa Fascinosa et MSC Splendida, qui avaient été accueillis le matin même à leur descente du navire avec un plat de couscous, dans le cadre d’un Festival consacré à cette spécialité culinaire tunisienne. Les deux compagnies de croisières, ainsi que d’autres, avaient aussitôt annulé leur escale à Tunis, sous la pression de leurs compagnies d’assurances.

… mais pas les touristes belges !

Quelques jours auparavant, c’est l’Espagne qui avait levé son avis défavorable vis-à-vis de la Tunisie, à la suite de la visite à Madrid de la ministre du Tourisme, qui était accompagnée du directeur général de l’Ontt, M. Abdellatif Hmam, et de Mohamed Ali Toumi, président de la Fédération tunisienne des agences de voyage.

Il le reste donc plus pour ainsi dire que les touristes belges qui sont toujours « punis », on se demande toujours pourquoi, par leur ministre des Affaires étrangères.

Malgré tous les témoignages qui rendent compte des mesures de sécurité drastiques prises par le pays, malgré les initiatives citoyennes, lettes ouvertes et appels au secours lancés en direction de Didier Reynders, qui détient seul la clé qui permettra aux grands tour-opérateurs belges de programmer à nouveau la Tunisie.

Cet acharnement incompréhensible à considérer ses compatriotes comme des enfants immatures finit par devenir insupportable. Craignons, si cela continue, qu’il ne devienne aussi suspect.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY