Les croisières et la ville de Dubrovnik s’allient

©Hervé Ducruet

L’Association CLIA – Cruise Lines International Association – et la ville de Dubrovnik ont signé un protocole d’accord de collaboration conjointe. Celui-ci a pour objectif la préservation et la protection du « patrimoine culturel de la cité croate par une gestion responsable de l’activité touristique». Dubrovnik pourrait alors devenir un modèle du tourisme durable dans la région adriatique et peut-être au-delà.

Ce protocole signé par Kelly Craighead, Présidente-directrice générale de CLIA, et Mato Franković, maire de la ville de Dubrovnik, met l’accent sur « l’investissement, la collaboration et la mise en place de meilleures pratiques » en matière de gestion sur le long terme du tourisme. Plusieurs mesures seront mises en place.

Détail de la Porte du Palais des Recteurs à Dubrovnik ©Hervé Ducruet

Ainsi, un groupe de travail spécialisé sera créé, tandis qu’une charte respectant les critères de tourisme responsable et durable définis par les Nations Unies sera élaborée.

Enfin, une campagne de sensibilisation des visiteurs intitulée « Respect the City » sera conçue et l’application de la politique 2020 d’accostage élaborée précédemment sera mise en œuvre.

Les deux partis étudient également l’option de création d’un Centre d’accueil des visiteurs pour la sauvegarde du Patrimoine mondial de Dubrovnik, de même qu’un Centre d’intermodalité des transports dans le port de Gruž.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY