Les courts séjours, le nouvel axe touristique d’Oman

© Experience Oman

Rania Khodr, la directrice de l’Office du Tourisme du Sultanat d’Oman à Paris peut à juste titre se féliciter de la progression de plus de 20 % du tourisme français en 2018, la plus forte augmentation en Europe.

Oman a ainsi accueilli plus de 60.000 touristes hexagonaux l’année dernière mais en vise près de 70.000 en 2019.

Car Oman veut attirer en plus d’une clientèle qui séjourne habituellement près de deux semaines sur place, un nouveau segment de marché en mettant en avant la possibilité de venir pour des séjours courts de trois ou quatre nuits.

Pour tous ses visiteurs le Sultanat d’ Oman ne manque pas d’attraits, un sens inné de l’hospitalité, un climat chaud et sec quasi permanent, des paysages, plages, déserts ou montagnes, magnifiques et par dessus tout un pays extrêmement sûr et accueillant, sans oublier une hôtellerie de luxe abondante.

Oman Air propose des vols quotidiens directs Paris-Mascate (durée 7h) qui permettent par exemple de prendre le vol aller du jeudi soir vers 21h (arrivée au matin vers 7h) et de reprendre l’avion le dimanche après-midi vers 15h pour arriver à Paris en début de soirée vers 19h30.

Dans cet exemple jeudi soir-dimanche soir, avec deux journées et demie sur place, les possibilités d’activités sont nombreuses. Pour les amateurs de farniente total, pas de problème, à Mascate les hôtels 5* luxe sont situés directement sur de très belles plages.

Quelques privilégiés pourront partir directement pour aller s’installer après 2h de route à l’hôtel 5* Anantara Al Jabal Al Akhbar, le plus surprenant des hôtels de luxe d’Oman, bâti dans la montagne et dominant un immense canyon. Lieu magique et retraite de luxe qui nécessite d’y consacrer un budget certain.

Pour ces courts séjours la plupart des arrivants choisiront de rester à Mascate et profiteront de leur première matinée pour visiter la ville avec la Grande Mosquée, les deux forts et les souks. Le tour n’est pas trop long. Il faut savoir que Mascate a le titre de la plus petite capitale au monde.

Après un après-midi option balnéaire, pourquoi ne pas aller passer la soirée à l’Opéra Royal qui depuis son ouverture en 2011 propose des spectacles de qualité internationale.

La journée du lendemain peut être l’occasion de partir vers l’intérieur du pays voir l’oasis Niswa et son fort, 1h40 de route depuis Mascate. Ne pas oublier de visiter aussi les deux forteresses voisines de Bahla et Jabrin à moins de 20 minutes de Niswa. Ces 3 forts sont parmi les plus beaux d’Oman qui en compte pas loin de 500.

Situé à seulement 1h de Mascate le fort de Nakhal pourrait être un autre choix de promenade. C’est un des plus photogéniques avec un environnement naturel spectaculaire au cœur des Monts Hajar.

Ne manquez pas de vous balader dans la palmeraie de Nakhal le long des magnifiques canaux d’irrigation qui offre au promeneur une délicieuse fraîcheur.

Pour ceux qui voudraient un séjour plus sportif, cette journée offre l’opportunité de pratiquer des sports marins, ski nautique, kite-surf, plongée ou voile. Pour les golfeurs il y a aussi plusieurs parcours tout autour de Mascate.

Pour la dernière matinée, un petit dernier bronzage version lézard sur la plage, un ultime parcours 18 trous ou plus classiquement, un peu de shopping aux souks… avant le départ en début d’après-midi. En repartant nombreux sont ceux qui commenceront à tourner les pages de leur agenda pour savoir à quelles dates ils pourront revenir.

Frédéric de Poligny

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY