Les courts séjours boostent les départs en vacances

Le Baromètre 2019 de Raffour Interactif a enregistré un nouveau record : celui du plus fort taux de départ global des Français de 15 ans et plus (66%) en tourisme de loisir ou de vacances en 2018. A l’exclusion, donc, des séjours de santé, des pèlerinages, fêtes/ baptêmes, mariages, manifestations sportives, voyages scolaires & linguistiques, séjours d’affaires & motifs professionnels, missions ou réunions.

Ce baromètre annuel a été présenté lors du séminaire que le Cabinet Raffour organise chaque année, complété par les présentations d’une douzaine d’acteurs majeurs du secteur.

Ce taux de départ de 66% pour 2018, explique Guy Raffour, se situe à un niveau record depuis 17 ans que le Baromètre existe. Il est dû à une hausse des courts séjours.

Des séjours de plus en plus personnalisés

Le baromètre a par ailleurs une nouvelle fois confirmé qu’une majorité de Français « rationalise son envie de partir » en recherchant le meilleur rapport qualité/prix, mais pour des séjours de plus en plus personnalisés. Ils apprécient le dépaysement des lieux de séjour et sont avides de nouvelles expériences via des offres originales. Leurs choix de séjours répondent à de véritables cahiers des charges où en moyenne 12 critères sont pris en compte.

Engouement pour la préparation en ligne

Que ce soit via un ordinateur fixe ou portable, un smartphone ou une tablette, 79% des Français partis ont préparé en ligne leurs séjours de loisir en 2018.

Guy Raffour : les raisons de cet engouement pour la préparation en ligne sont multiples : importance du M-tourisme, niveau élevé des courts et longs séjours avec hébergement payant, une fréquence des séjours plus importante avec des durées réduites, des offres fortement concurrentielles et comparées pour obtenir le meilleur rapport qualité/prix, des choix plus expérientiels, innovants, des contenus collaboratifs et « entre touristes », la lecture et le dépôt d’avis, une préparation au moment voulu, 24h sur 24, 7 jours sur 7 avec une visibilité sur les disponibilités en temps réel. Ce niveau de 79% d’e-touristes oblige tous les acteurs à une présence omnicanal pour pouvoir être repérés et sélectionnés.

Les acteurs privés sont mis en valeur par les institutionnels, dont la mission est de rendre leurs destinations séduisantes et attrayantes en ligne tout en satisfaisant aux prestations organisationnelles.

Internet, premier outil de réservation

En 2018, 55% des Français partis ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur Internet, via un ordinateur fixe ou portable, une tablette ou un smartphone, en payant intégralement en ligne, c’est-à-dire sans passer par un call-center, le courrier, le fax ou en face à face.

Guy Raffour : on mesure une hausse de 2 points par rapport à 2017. Cette hausse est due à l’accès en temps réel aux disponibilités puis aux réservations auprès de tous les types d’acteurs : traditionnels en multicanal ou pure players, particuliers, prestataires en direct ou intermédiés. En ce qui concerne les séjours marchands, cette hausse est due également à une information touristique disponible à tout moment et au nombre croissant de Français partis ayant le statut d’internautes. Ce taux de réservation de 55% est d’autant plus significatif qu’une partie des Français prend des séjours non marchands, que l’utilisation de leur véhicule personnel est majoritaire pour les séjours en France (principale destination des Français) et que nombre de petits acteurs touristiques ne sont pas encore réservables en ligne. Ces facteurs préfigurent un potentiel encore important pour le tourisme en ligne, accentué par l’accès mobile.

Toujours plus mobiles

L’Internet mobile accompagne aussi désormais une majorité des Français partis en 2018 : 58% de ceux-ci ont utilisé leur smartphone ou tablette pendant leur séjour, via des services et des applications géolocalisées selon leurs besoins et profils. Les contenus mobiles informatifs (cartographie, événements, guides…), couplés à un accès en temps réel aux prestataires, changent la façon dont ils vivent leurs séjours. Ils organisent davantage sur place les activités en fonction de tous les paramètres quotidiens (météo, envies, événements, enfants etc.) et prévoient au préalable un budget « localisé » pour ces dépenses en temps réel.

Imprévisibles et opportunistes

Enfin, Guy Raffour remarque encore que les e-touristes français ont adopté un comportement « responsive », comme les sites eux-mêmes. Ils jonglent avec la proximité numérisée des acteurs, dialoguent avant, pendant et après le séjour et souhaitent un accompagnement on line. Ils sont séduits par le multimédia de plus en plus immersif et demandent un niveau d’informations pratiques important avec une précision du choix (type de cabine, d’hébergement, de places dans les transports, d’options etc.) Ils souhaitent une organisation optimale de leurs séjours, une transparence contractuelle et un respect des engagements de la part des prestataires.

Mais ces e-touristes deviennent aussi plus imprévisibles et plus opportunistes, en quête d’effet d’aubaine. Leurs recherches s’orientent sur des prestations de qualité de plus en plus personnalisées, segmentées, profilées. Ils s’éloignent d’un choix purement de destination et sont en quête de sens et d’intensité.

 

A propos du Baromètre 2019

Ce Baromètre mesure avec précision depuis 17 ans l’évolution des départs en courts séjours marchands et/ou en longs séjours (marchands et non), ainsi que l’utilisation par les Français de l’Internet fixe et mobile pour préparer et réserver leurs séjours. Le Baromètre 2019 a été réalisé de janvier à février 2019 auprès de 1005 Français représentatifs de la population française de 15 ans et + (14 ans révolus), par enquêteurs professionnels, interviews par téléphone, avec application d’un plan de sondage issu de 5 quotas : âge + régions + taille de la commune + sexe + Csp.

Le Cabinet Raffour Interactif est spécialisé dans les études marketing dédiées au secteur du tourisme/ transport/ loisir. Il analyse les comportements, opinions et attitudes des touristes grand-public et des voyageurs d’affaires, des agents de voyages et des différents infomédiaires et acteurs de l’offre.

L’étude Baromètre annuelle complète fait l’objet d’une publication sur une Clef USB comprenant la totalité des analyses croisées par de la veille informationnelle menée quotidiennement (voir rubrique Etudes disponibles du site). Le Cabinet a réalisé récemment une étude sur les nouveaux comportements des clientèles loisir et affaires perçus par les Agents de voyages (http://www.raffour-interactif.fr/site_ri/ventes/etude_vente.htm)

Infos: www.raffour-interactif.fr Tel : 33 1 47 04 02 27

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY