Les compagnies aériennes exigent des règles uniformes dans l’UE

©iStock.com / TeamDAF

Les différentes mises en garde et listes rouges empêchent le redémarrage du trafic aérien. Aujourd’hui, les compagnies aériennes membres de l’association A4E font pression sur les gouvernements de l’UE pour qu’ils édictent des règles et un programme de tests uniformes.

Pour elles, c’est le moyen le plus important pour relancer la demande. « Il est urgent de mettre en place un programme d’essai européen uniforme si nous voulons avoir la moindre chance de regagner la confiance des passagers », a déclaré Thomas Reynaert, directeur général de l’association Airlines for Europe (A4E).

Johan Lundgren, directeur de la compagnie aérienne britannique à bas prix Easyjet, voit le désir de voyager des Européens confirmé par les chiffres des réservations. « Dès que les restrictions de voyage sont levées, les réservations explosent », a-t-il déclaré lors d’une vidéoconférence. Par conséquent, des règles uniformes aideraient davantage les compagnies aériennes que des fonds supplémentaires provenant des gouvernements.

Selon Sebastian Mikosz de l’IATA, l’industrie n’est pas encore en phase de reprise et lutte toujours pour sa survie. De nombreux États ont sauvé des compagnies aériennes de la faillite pendant la crise grâce à des prêts se chiffrant en milliards.

Du point de vue de IATA, la faible reprise de la demande de billets n’est pas due à la peur des gens d’attraper le virus dans l’avion. « Mais tant que les gens ne savent pas s’ils peuvent voyager, ils n’achèteront pas de billets», a déclaré Sebastian Mikosz. En outre, une obligation de quarantaine de 7 à 14 jours après l’arrivée ou le retour s’apparente en fait à une interdiction de voyager.

L’autorité européenne de l’aviation (AESA) considère également que les vols sont sûrs compte tenu du risque d’infection. « Le trafic aérien ne produit pas de nouveaux cas », déclare son directeur exécutif Patrick Ky.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY