Les chiffres du tourisme en Brabant Wallon

La semaine dernière, nous nous étonnions ici même que la province du Brabant Wallon était pointée du doigt comme le mauvais élève en tourisme de la Région wallonne.

Et nous faisions remarquer qu’on ne pouvait décemment comparer un territoire au minimum deux fois plus petit avec celui des autres provinces, sans oublier la proximité de la région bruxelloise.

Nous n’avons pas la prétention de croire que notre réaction a suscité à son tour la réflexion et la réaction de nos têtes pensantes. Néanmoins, le même journal, la Dernière Heure, reprend cette fois le thème avec des chiffres et des considérations plus réfléchies.

C’est ainsi qu’on apprend que Pairi Daiza (province de Hainaut) est largement en tête des attractions wallonnes, mais que la 2e place revient à Walibi, avec plus d’1 million d’entrées en 2018. Viennent ensuite 2 sites namurois : le Domaine des Grottes de Han et… l’abbaye de Maredsous ! En 5e position : le Domaine provincial d’Hélécine, et le champ de bataille de Waterloo est 9e dans ce classement.

Trois sites dans les 10 premiers, pour une demi province, ce n’est pas si mal !

Le BW a aussi comptabilisé 488.000 nuitées, soit un peu moins de la moitié des provinces de Namur et Hainaut. Encore une fois, il est évident que le « tourisme de séjour » est défavorisé en BW, puisque Bruxelles et ses 15.000 chambres est si proche. Et si la province possède plusieurs grands et bons hôtels, on n’y reste bien moins longtemps qu’ailleurs puisque ce ne sont pas des hôtels de vacances à proprement parler, mais plutôt des hôtels orientés « business » et MICE.

Il n’y avait donc pas lieu de s’effrayer des « mauvais chiffres » pas si mauvais que cela. Et si l’on prenait d’autres critères, comme par exemple l’occupation MICE des hôtels et le prix moyen, voire même le revenu par chambre, on aurait sans doute de bien meilleurs résultats encore, toute proportion gardée.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY