Les brèves du 22 novembre 2019

Accor : La plate-forme B2B de réservation d’hôtels fait face à une vaste fuite de données, dont des identifiants et coordonnées bancaires, ont indiqué mercredi l’entreprise et une agence de cybersécurité. En raison d’un serveur mal paramétré ayant laissé un port de connexion ouvert, des données de 130.000 à 140.000 voyageurs ont été librement accessibles, a indiqué à l’AFP une porte-parole de Gekko, confirmant des informations du quotidien Le Parisien. (Avec L’Echo Touristique)

Thomas Cook France : le tribunal de commerce de Nanterre a mis en délibéré au 28 novembre sa décision sur la reprise de Thomas Cook France, après avoir examiné les offres en lice. C’est à cette date que l’on devrait enfin savoir quelles offres seront retenues pour la reprise des activités de Thomas Cook France et de Jet tours. Durant toute la journée, le tribunal de commerce de Nanterre a auditionné, à huis clos, les candidats intéressés par un ou plusieurs actifs du voyagiste. Au total, une vingtaine d’offres de reprise partielles sont sur la table. (Avec L’Echo Touristique)

Thomas Cook Allemagne : Une éclaircie se profile dans le ciel de la filiale allemande, insolvable, du voyagiste britannique Thomas Cook, tombé en faillite. Plus de 1.000 des 2.100 travailleurs continueront à évoluer dans le secteur grâce à la vente des filiales de l’entreprise sous les marques Neckermann Reisen, Air Marin et Thomas Cook Signature. Les autres salariés se retrouveront, eux, sans emploi à partir de la semaine prochaine, ont indiqué jeudi les curateurs de la société. (Avec Belga)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY