Les brèves du 1er octobre 2020

Neckermann a besoin de 5 M€ de capitaux frais. Les revenus du voyagiste belge ont fondu de plus de 90% à la suite de la crise du Covid-19 et l’entreprise en appelle à un soutien régional ou fédéral. Reste à voir si le gouvernement fédéral jugera le secteur du tourisme stratégique pour l’économie du pays. “Dès lors que l’on injecte des fonds pour sauver Brussels Airlines, il me paraît cohérent de soutenir les agences de voyage, gros pourvoyeurs de clientèle pour les compagnies”, fait remarquer le CEO de Neckermann. (Avec L’Echo)

Un COVID-19 Test Centre a ouvert ses portes à Brussels Airport depuis le lundi 14 septembre 2020 à Brussels Airport. Grâce à ce centre, les voyageurs auront la possibilité de se faire tester pour le COVID-19 à l’aéroport. Dans un premier temps, seuls les passagers revenant d’une zone rouge pourront se faire tester. Une fois le laboratoire également installé au sein de l’aéroport, les passagers en partance pourront eux aussi profiter de ce service.

Walt Disney Co licenciera environ 28.000 employés dans sa division des parcs à thème, a annoncé mardi la société, alors que ses stations balnéaires luttent contre une fréquentation limitée au milieu de la pandémie de coronavirus. (Avec La Quotidienne)

Le 27 mai dernier, l’Assemblée Générale de l’ABTO avait prolongé le mandat de Luc Coussement en le nommant président externe pour une durée déterminée. Cette mission se termine maintenant. Après plus de dix années comme administrateur actif de l’ABTO et deux années et demi de présidence, Luc Coussement quitte donc définitivement l’Association of Belgian Travel Organisers.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY