Les brèves du 1er juillet 2020

Les salariés de TUI France ne veulent pas « mourir en silence ». L’annonce du plan social économique, qui occasionnera près de 600 suppressions de postes, suscite l’indignation et la tristesse parmi les salariés. Ils étaient plus de 430 à se réunir virtuellement ce mardi matin pour discuter notamment avec les syndicats des futures actions à mener. (Tour Hebdo)

Le groupe Air France compte supprimer plus de 7.500 postes d’ici fin 2022, dont 6.560 au sein de la compagnie tricolore et plus de 1.000 au sein de la compagnie régionale Hop! , a appris mardi l’AFP de sources syndicales. Les suppressions de postes, exprimées en CDI ETP (équivalents temps plein), passeront par des départs naturels non remplacés (environ 3.500 sur 41.000 chez Air France) et par des départs volontaires pour l’essentiel, même si, de mêmes sources, des départs contraints ne sont pas exclus pour le personnel du réseau court-courrier.

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) et Sommet Education s’associent pour développer un concours innovant le « Hospitality Challenge ». L’initiative offre 30 bourses au sein des institutions académiques de renom international du groupe. Ouverte à tous, la compétition est un appel à la créativité à tous les entrepreneurs, créateurs, start-uppers avec pour objectif de stimuler le rebond du secteur.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY