Les brèves du 17 septembre 2020

LUFTHANSA songerait à licencier davantage qu’annoncé. Le groupe songerait à supprimer davantage de jobs que les 22.000 déjà annoncées. La flotte serait également réduite davantage. Son CEO, Carsten Spohr, aurait informé le personnel de ces décisions, selon l’agence de presse financière Bloomberg. Certains médias ont évoqué jusqu’à 42.000 pertes d’emplois, mais ce nombre est trop élevé, selon le CEO allemand. Le nouveau niveau de suppressions d’emplois qui devrait être annoncé se situerait donc entre les deux. (Avec L’Echo)

GRÈCE : Le gouvernement grec continuera la procédure pour la sécurité collective. Tous les voyageurs en provenance de Belgique (plus de 10 ans) sont tenus de présenter à leur arrivée en Grèce un test virologique négatif (RT-PCR). Ce test doit être effectue jusqu’à 72 heures avant leur entrée en Grèce. Cette procédure durera jusque le 30 septembre 2020.

AMADEUS s’associe à Xandr, filiale publicitaire d’AT&T, pour aider les entreprises du secteur à créer des campagnes publicitaires ciblées, tout en permettant de piloter les performances et optimiser les investissements. Lors de la première phase d’adoption de la technologie de Xandr, Amadeus utilisera la plateforme de vente Xandr Monetize.

Qantas envisage de déplacer ses bureaux et ses installations aéronautiques en Australie dans le cadre de son plan de redressement et de ses efforts pour réduire les coûts, a déclaré la compagnie aérienne dans un communiqué publié sur son site Web. Qantas a déclaré que cette décision pourrait entraîner le regroupement de plusieurs installations, actuellement réparties dans toute l’Australie, dans un seul État. (Avec Business Traveler France)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY