Les brèves du 17 juillet 2020

Ryanair va supprimer environ 1 000 vols irlandais en août et septembre en raison de la quarantaine actuelle dans l’île. La compagnie aérienne estime que cela entrainera la perte de 200.000 «passagers » à Cork, Shannon, Knock & Kerry. L’Irlande représente moins de 8% du trafic de Ryanair, selon la compagnie aérienne, mais elle a déclaré que le pays « son industrie du tourisme et ses liaisons (pour les travailleurs irlandais se déplaçant particulièrement vers / depuis le Royaume-Uni) subissent désormais des pertes irrécupérables, car les passagers arrivant dans l’UE sont obligés d’être mis en quarantaine même si la frontière avec l’Irlande du Nord reste grande ouverte sans de telles quarantaines ».

American Airlines a prévenu mercredi qu’elle pourrait congédier jusqu’à 25.000 salariés en octobre, gonflant ainsi la vague de licenciements qui devrait submerger à l’automne un secteur durement touché par la chute du transport aérien depuis le début de la pandémie. (Avec AFP)

On a appris cette semaine que la Nouvelle-Zélande avait décidé de suspendre les vols internationaux car les capacités d’accueil pour la quarantaine étaient saturées. L’Australie n’envisage pas de suspendre tous les vols internationaux mais au minimum de les réduire. Le Premier Ministre australien Scott Morrison a déclaré que l’Australie pourrait limiter de nombre de vols internationaux à destination du pays. Comme au Queensland les voyageurs pourraient devoir payer la quarantaine, alors qu’actuellement ‘état choisit le centre. (Avec Business Traveler France)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY