Les brèves du 17 décembre 2020

Pas de chance pour Boeing qui ne finira pas l’année sur la note positive de la reprise des vols pour son 737 Max, l’avionneur américain est confronté à une série de problèmes sur le 787 Dreamliner qui présente des défauts de fuselage susceptibles de provoquer des défaillances potentielles en vol. Si le défaut dans le fuselage est connu depuis plusieurs semaines, le constructeur américain avoue qu’il s’étend désormais à d’autres parties de l’avion. Des inspections poussées sur les 787 Dreamliners nouvellement construits sont nécessaires. (Avec Deplacements Pros)

Le groupe Accor vient d’officialiser les ambitions russes de l’enseigne Raffles. Celle-ci s’apprête en effet à faire ses grands débuts en Russie, avec l’inauguration de l’hôtel Raffles Moscou, prévue au cours du second semestre 2022. Le nouvel établissement de luxe s’installera en plein cœur de la capitale, à côté du Kremlin – avec par conséquent un cahier des charges architectural bien spécifique : les responsables du projet assurent que le nouvel établissement préservera le caractère historique des façades environnantes, conformément à la philosophie de la marque. (Avec Voyages d’affaires)

En Libye, le cessez-le-feu signé en octobre dernier entre belligérants fait renaître l’espoir d’un retour à la paix, mais aussi d’une relance du tourisme dans ce pays pétrolier. Le désert libyen était un lieu de tourisme par excellence, mais les touristes ne s’y rendent plus depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 et le chaos qui s’en est suivi. Depuis quelques semaines, l’arrêt des combats a suscité le retour de certains touristes internes dans le désert libyen. Ils disent partir à l’aventure dans leur pays, « pour la paix ». (Avec VOA Afrique)

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY