Les brèves du 06 janvier 2021

Les actionnaires de TUI ont absorbé mardi une potion amère: une recapitalisation qui réduira la valeur nominale de 61,5 % de leurs actions (qui passent de 2,56 € à 1 € !), et une aide publique de 1,3 milliard d’euros qui leur coûtera cher. Pour le géant du tourisme terrassé par la pandémie, c’était ça ou le naufrage. L’État allemand et le milliardaire russe Alexei Mordashov montent au passage dans le capital. (Avec Les Echos)

Ryanair a transporté 52,1 millions de passagers l’année dernière, soit environ un tiers du nombre total de voyageurs en 2019 (152,4 millions), a annoncé mardi la compagnie aérienne à bas coûts. La compagnie aérienne a également considérablement réduit son offre pour l’hiver, avec seulement un cinquième de la gamme normale. Le taux d’occupation des avions s’élevait en moyenne à 73%. (Avec Belga)

Alors que la SNCF comptait sur la période des fêtes de fin d’année pour limiter les pertes financières, elle n’a accueilli «que» 3,7 millions de passagers lors de ces dernières semaines. Un coup dur supplémentaire pour la SNCF qui a dû faire face à une année exceptionnelle entre la crise de la COVID-19 et les grèves en début d’année 2020. (Avec Deplacements Pros)

Emirates vient d’inaugurer son premier vol à bord d’un A380 doté d’une classe Premium Eco. Un petit événement pour une compagnie devenue, au fil des ans, référence en matière de confort et de services. C’est l’ensemble des cabines de ses A380 qu’Emirates révise et améliore mais c’est surtout l’inauguration d’une Premium Economy qui fait événement: cette classe intermédiaire, entre Eco et Business, est une première pour la compagnie du Golfe. (Avec Deplacements Pros)



 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY