Les brèves du 03 septembre 2020

HORECA BRUXELLES : Dans le secteur hôtelier de la capitale belge, « le terme catastrophe ne suffit pas pour décrire ce qui se passe tant les indicateurs sont mauvais », fait part Rodolphe Van Weyenbergh, secrétaire général de la BHA (Brussels Hotel Association) dans La Libre Belgique. Les établissements bruxellois sont donc « quasi vides » et des faillites sont à craindre. (Avec Belga)

1 million de clients de RYANAIR toujours en attente de remboursement. La compagnie insiste sur le fait que les remboursements en attente sont principalement ceux qui ont été réservés par l’intermédiaire d’agences de voyage en ligne, et non directement auprès de la compagnie aérienne. Le PDG de Ryanair, Eddie Wilson, affirme que 90 % des personnes qui ont demandé un remboursement l’avaient reçu avant la fin du mois de juillet. « Il y a des gens dont les cartes de crédit ont expiré et nous n’avons pas pu leur envoyer de l’argent, nous essayons de contacter les passagers ». (Avec Deplacements Pros)

EUROWINGS propose désormais de payer pour condamner le siège du milieu en classe Eco. Aux États-Unis, seule Delta Airlines va prolonger le blocage des sièges médian au delà du mois d’octobre. La question du siège du milieu, en classe économique, est vite devenu un sujet sensible pour les compagnies aériennes, dès le début de la crise du Covid-19. (Avec Deplacements Pros)

Aerotelegraph rapporte que les compagnies EASYJET et LUFTHANSA « effectueront un atterrissage inaugural parallèle » à Berlin le 31 octobre. Ils vont inaugurer ensemble le nouvel aéroport de Berlin qui a connu de nombreux retards dans sa construction. Easyjet et Lufthansa ont été choisis car les deux groupes seront les plus importants au nouvel aéroport de Berlin Brandenburg Willy Brandt. (Avec Business Traveler France)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY