Les bons points de Thalys

A la suite de notre article sur les avantages de Thalys en termes de pollution, de temps « porte à porte » et autres, nous sommes ravis de publier ici l’avis d’un voyageur Belge, Mr Ullens, qui nous écrit ceci :

Une à deux fois par an, je dois me déplacer de Bruxelles vers la région de Sion en Suisse. Jusqu’à mon dernier voyage, je faisais cela par avion : SN ou easyjet jusque Genève, puis train CFF jusque Sion.

Lors de mon dernier voyage, en janvier 2019, j’ai tenté le TGV : Thalys Bruxelles Paris Nord, puis TGV Lyria de Paris gare de Lyon jusque Lausanne et ensuite le même train CFF jusque Sion.

De chez moi jusqu’à la gare de Sion, cela m’a pris une demi-heure de plus que par l’avion, c’était plus cher que via Easyjet, mais au final j’ai pu travailler pendant toute la durée des deux trajets en TGV, soit 1,5 + 4 heures, soit 5h30 de travail. Alors qu’en avion, je peux au maximum travailler une petite demi-heure à Zaventem et une heure et demie dans l’avion, mais dans une position extrêmement inconfortable.

Et en Thalys/TGV, pas de regards inquisiteurs de gardes de sécurité vous soupçonnant de terrorisme parce que vous avez oublié votre déo dans votre sac de voyage…

Conclusion : même si c’est un peu plus cher et un poil plus lent, je ne prendrai plus l’avion pour aller à Genève…

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY