Les Belges voudraient
plus de vacances…

Près de six Belges sur dix ont le sentiment de ne pas prendre assez de vacances. C’est 10 % de plus que la moyenne mondiale. C’est ce que montre l’étude Expedia Vacation Deprivation 2016, une enquête sur les habitudes de vacances des travailleurs menée chaque année par Expedia.

En moyenne, les Belges ont 24 jours de congé par an et en prennent 23. La moyenne mondiale est de 25 jours de congés, dont 20 qui sont réellement pris. L’étude, réalisée dans 28 pays, montre également que les congés payés sont un droit dans les pays européens et un privilège en Asie. En Europe, le nombre de jours de congé varie entre 21 et 30. En Asie, il se situe entre 14 (Hong Kong) et 20 (Japon). Cependant, sur leurs 20 jours de congé, les Japonais n’en prennent en moyenne que 10.

Des sacrifices pour plus de jours de congé

Dès lors, la grande majorité (87 %) des adultes salariés sont prêts à faire certains sacrifices en échange de quelques jours de congé supplémentaires. Pour un seul jour de congé, ils feraient les sacrifices suivants :

– une semaine sans alcool : 47 % dans le monde – mais seulement42 % des Belges !

– une semaine sans médias sociaux : 40 % dans le monde – 41 % des Belges

– une semaine sans dessert : 39 % dans le monde – 40 % des Belges
– une semaine sans télévision : 35 % dans le monde – 31 % des Belges
– une semaine sans sexe : 21 % dans le monde – 17 % des Belges

Jamais sans mes mails ?

Découvrir une nouvelle destination en congé fait le bonheur de 68 % des personnes interrogées (dans le monde entier). Pour 58 % des répondants, le bonheur suprême est de fuir les soucis quotidiens. Cependant, se détacher du travail est une épreuve pour bon nombre d’entre eux : 10 % des travailleurs en moyenne indiquent qu’ils consultent leurs e-mails professionnels « plusieurs fois par jour » quand ils sont en congé. Ce pourcentage est un peu moins élevé en Belgique avec 6 %. Toutefois, 1 Belge sur 5 en congé (21 %) lit au moins une fois ses e-mails professionnels. 43 % des Belges affirment ne jamais consulter leurs e-mails quand ils ne travaillent pas.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY