Les Belges oubliés au Cambodge !

© Charles-Mahaux

L’union fait la force pour tous les Belges résidant au royaume du Cambodge. Flamands, Wallons, Bruxellois… ont toujours porté fièrement nos couleurs dans tout le royaume chaque 21 juillet en toute  discrétion, de Siem Reap à Kep en passant par Phnom Penh. Mais aujourd’hui, la situation actuelle nous force à informer nos dirigeants de la réalité sur place que nous avons résumée: « A l’aide ! »

Trop is te veel !

Tout d’abord, c’est avec regret, que tous constatons que le Cambodge a été placé en zone rouge avec seulement 420 cas et aucun décès à déplorer depuis le début de la pandémie. La Thaïlande, quant à elle, reste en zone orange avec 12.500 cas et 70 décès.

Pourquoi cette discrimination ?

Certes, si tout citoyen belge rentrant d’Asie sera logé à la même enseigne lors d’un retour sur le territoire belge, l’image du Cambodge, elle, est bien ternie.

Il ne s’agit pas que d’une histoire de couleur ! En effet, d’un point de vue touristique, il est clair que la préférence ira dans un pays resté ‘orange’ plutôt que ‘rouge ‘. Et Quid des investisseurs potentiels ?

Quelqu’un au gouvernement belge a-t-il pensé ce qu’il en advient de nos relations professionnelles avec le gouvernement royal du Cambodge, ou de nos relations, pour certains d’entre nous, avec la famille royale du Cambodge ?

Devons-nous comprendre que l’Ambassade de Belgique basée à Bangkok et qui chapeaute la Thaïlande, le Laos, le Myanmar et le Cambodge joue au favoritisme ? Une Ambassade doit agir pour tous ses citoyens de la même manière. Et si ce sont les règles européennes qui prévalent, la parité reste et doit demeurer applicable.

Ensuite, d’un point de vue pratique : passeports, visas pour les résidents, carte d’identité

La question du renouvellement des passeports en période COVID, voilà un autre sujet houleux ! En effet, nous dépendons de l’Ambassade basée à Bangkok. Or nous ne pouvons nous y rendre depuis mars 2020…

Le Consul honoraire basé à Phnom Penh réclame depuis le lockdown un flying kit pour refaire des passeports ou la possibilité de délivrer des passeports provisoires pour une durée de 18 mois et pas seulement 1 an.

Encore une fois, le gouvernement belge comprend-il que nous devons faire un visa annuel au Cambodge pour résider, travailler ou vivre de notre retraite.

Or le Cambodge ne délivre pas de visa annuel si le passeport n’est pas valable plus de 6 mois par rapport à la date du visa. On fait comment ? Où est donc passé la flexibilité et l’adaptation légendaire des Belges ?

En guise de réponse … ‘Trek U plan schatje ‘

Enfin, parlons de la gestion de la crise en tant que telle. Et bien là non plus, rien.

Lorsque nous entendons nos concitoyens français et autres européens, on est en droit de se demander ce que l’Ambassade fait pour nous… En effet, aucune communication, ou presque, quant à l’assistance aux citoyens.

Si les Français se voient aider et tenus au courant régulièrement, nous, Belges, et bien on doit se débrouiller seuls ! Si aucune aide n’a été pensée par le gouvernement belge pour ses ressortissants étrangers, nous espérons quand même être soutenus dans le processus de vaccination.

Et pourtant, là encore… pour reprendre la réponse de l’Ambassade à ce sujet : La position des autorités cambodgiennes par rapport aux étrangers ne nous a pas encore été communiquée’ .

Cela veut-il dire que la Belgique ne compte rien faire ? Pas de solution pour les Belges au Cambodge alors que d’autres pays de l’Union Européenne mettent en place à Phnom Penh un protocole de vaccination qui est en accord avec les normes européennes ?

Nous voilà bien démuni et seuls ici !

Qu’attendons-nous aujourd’hui ? Des solutions utiles, essentielles et indispensables :

  • l’envoi en toute sécurité à Phnom Penh de l’appareil qui permet d’enregistrer nos bio datas. Étape indispensable pour l’obtention d’un passeport ;
  • à titre temporaire mais urgent, la possibilité d’obtenir un passeport provisoire valable 18 mois au minimum afin que nous puissions y faire inscrire des visas valables pour 1 an (et non plus 3 mois comme c’est le cas actuellement)
  • la mise en place d’un protocole vidéo sécurisé afin de permettre l’activation à Bangkok de nos cartes d’identité. Cette activation est indispensable pour se connecter sur le site MyPension, essentiel pour nos anciens.
  • Une communication régulière relatant de la position de la Belgique vis-à-vis de ses ressortissants au Cambodge.
  • une assistance à la vaccination conforme aux normes européennes.

9 mois sont déjà passés, qu’attendez-vous ?

Les signataires / De ondertekenaars

Bernadette Glisse

Christian De Velter

Céline Duquaine

Philippe Duquaine

Claire Massart

Serge Grusenmeyer

Els Joris

Peter Smits

Laurence de Laminne de Bex

Patrick Januarius

André Dewez 

Philippe Longfils

Didier de Vreese

David Pauwels

Philippe Veeckmans

Luc Hernou

Mark Desmaele

Marie Pierre L. Zone

Marc Massimo Silvestri

Marc Théate

Simon Gilbert

Amaury Rustin

Kris Janssens

Andre De Groote





Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY